Chalon sur Saône

Retour sur les portes ouvertes de l'École Média Art du Grand Chalon (1/2)

Vendredi et samedi, l'École Média Art du Grand Chalon organisait ses portes ouvertes. Une belle occasion pour bacheliers et futurs étudiants de découvrir les formations artistiques dispensées par cet établissement Chalonnais dédié à l'art sous toutes ses formes et à la culture. Retour en images avec Info Chalon.

L'École Média Art (EMA) du Grand Chalon organisait ses portes ouvertes, le 7 et le 8 février, de 10 heures à 18 heures, au 34 Rue Fructidor et au 7 rue Leschenault de la Tour (Citadelle), uniquement le samedi.


Établissement dirigé par Céline Rousseau, l'EMA du Grand Chalon forme des créateurs polyvalents et autonomes en photographie, médias numériques, graphisme, direction artistique, publicité, scénographie ou en médiation culturelle, pour ne citer que quelques-unes des nombreuses formes d'arts dispensées et encouragées par l'école.


Comme dans toutes les écoles d’art, les étudiants suivent des cours pour découvrir des savoir-faire techniques (peinture, dessin, graphisme, son, sculpture…) et pour enrichir leurs connaissances théoriques dans le domaine artistique (sémiologie, sociologie, histoire de l’art…).


La particularité de l’école réside sans doute dans la qualité des équipements et des laboratoires mis à disposition des étudiants.


À l'EMA, les étudiants ont la possibilité de «toucher à tout», d’explorer ou de se perfectionner. Plus largement, ils ont la possibilité de s'approprier un large panel de médias et de modes d’expression artistiques.


Avec moins de 100 étudiants au sein du cursus, l'autre atout de l'École Média Art (EMA) du Grand Chalon est le suivi personnalisé qu’elle offre. Ici, les étudiants sont accompagnés par une équipe enseignante et des intervenants à la renommée artistique nationale et internationale. Ils développent leur curiosité, leur personnalité et tissent leur réseau dans le monde l’art.


Enfin, argument de poids pour les petits budgets, l'EMA est une école d’art publique aux frais d’inscriptions de l'ordre de moins de 500 euros à l’année, dans une ville à la vie culturelle riche.


Ses portes ouvertes sont l'occasion pour bon nombre de bacheliers et futurs étudiants d'échanger avec étudiants et enseignants ou de découvrir les formations artistiques dispensées par cet établissement dédié à la promotion de la culture mais aussi pour certains élèves du Conservatoire du Grand Chalon de leur rendre une visite amicale et de jouer sur place.

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche