Chalon sur Saône

Quand les habitants des Aubépins font les clowns

Pendant trois jours, la Maison de quartier des Aubépins propose des stages autour des arts du théâtre vivant avec des comédies. Jeudi, c'était l'art du clown. Retour en images et plus de détails avec Info Chalon.

Depuis mercredi, la Maison de quartier des Aubépins lançait l'opération Aubépine se la joue, proposant aux habitants (mais pas que!) trois jours de stage autour des arts du théâtre vivant, de 14 heures à 17 heures et ce vendredi, de 9 heures à midi.


Dans une ambiance festive, les stages étaient axés sur l'apprentissage de diverses techniques de théâtre vivant.


Jusqu'à ce vendredi, cinq ateliers de trois heures ont été proposés par des comédiens (mime, art du clown, musique, beat box, théâtre parlé et manipulation d'objets).


Les ateliers étaient suivis, à 18 heures 30, par des spectacles proposés par les comédiens ayant encadré les ateliers. Ainsi, mercredi, c'était la pièce «Deux pommes pour un choux» qui a été jouée au théâtre de verdure de la Maison de quartier des Aubépins (cf.l'article d'Info Chalon du jeudi 20 août 2020).


Ces derniers appartiennent à deux compagnies : la Compagnie du OUI et le Théâtre des monstres.


Jeudi, c'est Elisabeth Andres et Pascal Roubaud de la Compagnie du OUI qui faisaient figure de profs d'un jour pour un stage de découverte de l'art du clown, avec la participation de Corinne Briez, agent de développement local à la Maison de quartier des Aubépins. Le temps du stage, Ali devient «Boubacar», Christophe «Jacquie (et Michel)*», Corinne «Grute» ou encore Solange «Berthe», pour ne citer qu'eux.


Un moment aussi drôle qu'intéressant.

 

 * On dit merci qui?

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche