Chalon sur Saône

Nicolas Sarkozy à Chalon-sur-Saône : Une visite très attendue

Lundi, Nicolas Sarkozy fera une visite éclair à l'Hôpital de Chalon-sur-Saône et dédicacera le premier tome de son dernier livre, «Le Temps des Tempêtes» à la librairie Develay. Une visite très attendue de l'ancien président de la République, très impliqué dans la lutte des cancers pédiatriques. Les premières réactions recueillies par Info Chalon.

L'annonce officielle de sa venue à Chalon-sur-Saône est tombée cette semaine : Nicolas Sarkozy, l'ancien président de la République sera, sauf imprévu qui demanderait sa présence ailleurs, lundi matin, au Centre Hospitalier William Morey, dans le cadre de son engagement dans la lutte contre les cancers pédiatriques.


Nicolas Sarkozy répond ainsi à l'invitation du maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, qui soutient activement Le Rêve de Marie Dream, association locale qui lutte également dans la lutte contre les cancers de l'enfant.


«C'est la mise en valeur de tout ce qui a été fait au niveau du service de pédiatrie de l'Hôpital avec des partenariats importants avec des associations. Il y a notamment l'association (Le Rêve de) Marie Dream qui permet de lever des fonds pour le développement de la recherche en cancérologie pédiatrique», déclare, à ce propos, Bruno Legourd, adjoint au maire en charge des affaires sanitaires et sociales et ancien directeur de l'Hôpital de Chalon-sur-Saône.


Certes, cette visite était déjà inscrite à l'agenda de l'ancien président depuis l'année dernière mais agenda surchargé oblige, elle a été reportée sine die. Début juillet, le maire lui a reparlé de son idée de le voir venir dans notre ville. C'est au cours de cette conversation qu'une date a été alors convenue : le lundi 14 septembre.


La veille, le maire était d'ailleurs à Givry pour l'inauguration de l'exposition lancée par Le Rêve de Marie Dream (cf. l'article d'nfo Chalon du 12 septembre 2020).


«Le cancer pédiatrique est un cancer à part qui ne peut pas être traité avec des mini-doses d'adultes et qu'on appréhende pas encore dans toute sa dimension. J'ai appris une statistique très parlante : 1 enfant sur 440 a un risque ou sera atteinte d'un cancer avant l'âge de 15 ans. C'est pas anodin! C'est vrai que ça va toucher quelques milliers d'enfants chaque année mais c'est pas anodin du tout! Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de commune mesure avec le cancer adulte, en nombre de personnes atteintes, qu'on ne va pas s'intéresser au sujet», nous indique le maire.


L'année dernière, c'était la première fois que la municipalité de Chalon-sur-Saône était partenaire de l'association Le Rêve de Marie Dream. Le premier magistrat de la ville ayant eu connaissance de l'engagement de Nicolas Sarkozy pour cette cause, avait alors proposé aux responsables de l'association Chalonnaise de lutte contre le cancer pédiatrique de le rencontrer.


«Je ne vous cache pas ma proximité avec Nicolas Sarkozy que je vois de temps en temps. Je lui avait alors dit : Président, je serai vraiment honoré si vous pouviez venir à Chalon pour soutenir l'association (Le Rêve de Marie Dream),apporter un peu les projecteurs sur elle car il y a un joli travail qui se fait . Donc voilà, le cadre avait été posé et finalement, ça peut se faire, lundi prochain. Il a répondu à l'invitation et on en est ravi parce qu'on aura une séquence... alors, il vient l'après-midi mais ça c'est en dehors du motif de sa viste car il vient, comme vous le savez, dédicacer son ouvrage... L'objectif dans la séquence du matin et il y aura un moment d'échanges après, c'est qu'on soit vraiment sur la thématique de "comment est-ce qu'aujourd'hui la recherche prend en charge la spécificité du cancer pédiatrique? et comment est-ce qu'on peut l'aider? Financièrement, ça c'est évident mais ça peut aussi passer par d'autres actions. On veut s'intéresser à la douleur mais aussi au cancer de l'enfant», indique le maire de Chalon-sur-Saône.


En effet, à 14 heures, l'ancien président viendra dédicacer son dernier ouvrage, le premier tome de «Le Temps des Tempêtes», à la librairie Develay.


«Je suis très honoré. C'est un ancien président et c'est surtout une personnalité. Après, on aime ou on aime pas mais ça reste une personnalité quand même. Son livre, on le vendait déjà très bien», dit, à son tour, Jean-Noël Ribilier, responsable de la librairie Develay de Chalon-sur-Saône.


Une visite préparée en étroite collaboration avec les responsables de la sécurité de Nicolas Sarkozy. Ainsi, aucun livre ne sera disponible à la vente dans la librairie avant l'heure des dédicaces, en raison du protocole sanitaire.

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche