Cinéma

Les comédiens Ana Blagojević et Nicolas Pietri étaient de passage dimanche à Chalon-sur-Saône

Hier, à l'occasion de la projection de l'avant-première de «À l'abordage!», au Mégarama Axel, deux comédiens du film, Ana Blagojević et Nicolas Pietri, étaient de passage à Chalon-sur-Saône. Propos recueillis par Info Chalon.

Dimanche, à 16 heures, La Bobine proposait, en partenariat avec le festival Efferverscence de Mâcon, la projection de l'avant-première du dernier long-métrage de Guillaume Brac, «À l'abordage!».


À l'occasion de cette journée spéciale, les comédiens Ana Blagojević et Nicolas Pietri étaient de passage à Chalon-sur-Saône.


La projection fut suivie d'un débat encadré par Jean-Luc Chemorin, secrétaire de La Bobine.


Info Chalon est allé recueillir les impressions de deux acteurs du film.


Concernant l'accueil réservé par le public, les deux jeunes gens répondent, sans détour : «Hyper chaleureux!»


«Ils étaient très sympas», rajoute Nicolas.


«On s'attendait pas à avoir autant de monde», indique, de son côté, Ana.


Notons que 87 personnes se sont rendues à cette avant-première.


«On avait peur qu'il y ait pas grand monde mais ça va», rebondit Nicolas, «et les gens avaient l'air d'avoir aimé le film».


«À l'abordage!» est le premier long-métrage dans lequel les deux jeunes comédiens ont joué.


«J'avais fait juste des apparitions mais c'était de la danse (Ndlr : Ana a suivi une formation de danse à l'École de Stains (Seine-Saint-Denis) et au Centre international de danse Rick Odums, à Paris), j'ai joué une danseuse dans "Le Sel des larmes" de Philippe Garel, notre professeur en première année au Conservatoire (national supérieur d'art dramatique) mais là, c'est ma première expérience dans un long-métrage où j'ai un vrai rôle», nous explique la souriante Ana.


«Pareil! Enfin... j'ai pas fait la danseuse (rires) mais c'est mon premier vrai rôle», répond, à son tour, Nicolas.


Les deux comédiens jouent tous deux des seconds rôles dans le film. Des seconds rôles qui ont tout de même du relief.


«Guillaume Brac nous a laissé pas mal de marge de manœuvre. Après, on en a beaucoup discuté en amont. On a beaucoup travaillé sur les personnages. Ça partait un peu de nous. Certains ont essayé de changer de prénom; d'autres, non. Moi, par exemple, j'avais envie de prendre de la distance avec le personnage», nous explique Ana.


Lorsqu'on voit la comédienne radieuse et son personnage joué à l'écran, on a l'impression qu'elle fait légèrement plus âgée à l'écran.


«Ah si si! Complètement!», s'exclame la jeune femme.


Nicolas, lui, campe un personnage un peu Pierrot-la-Lune.


«Ouais, qui est pas très bien dans son assiette. Non mais c'était sympa ce personnage à jouer. Guillaume m'avait expliqué ce que ça allait être, j'ai lu le séquencier et je trouvais ça sympa à faire. Après, j'ai aussi fait des impros dans mon texte, ça s'est fait très simplement», nous indique le jeune homme.


«C'était super sympa, on a été super bien accueillis par La Bobine, les gens sont très contents de nous voir et de pouvoir nous parler après. On découvre des régions, bon... pour certaines, que je connaissais un peu. J'étais déjà allé dans le Nord de la Bourgogne, dans des maisons de campagne. C'est très agréable ici. Chalon a l'air sympa», précise-t-il.


«Moi, j'ai pas beaucoup voyagé en France, ça me fait plaisir de découvrir des régions et on reviendra», nous dit Ana.


Les deux comédiens pris par le temp ne faisaient que passer à Chalon-sur-Saône pour la projection de l'avant-première mais ils l'ont promis, ils reviendront bien volontiers dans notre ville.

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche