Des jeunes Chalonnais entretiennent la Maison de Quartier des Aubépins

Ils sont à pied d’œuvre depuis lundi dernier. Dans le cadre d'un chantier éducatif, huit jeunes de la PJJ et de la prévention spécialisée, de 16 à 23 ans, participent à l’entretien de la Maison de Quartier des Aubépins. Un programme qui s'inscrit dans la «lutte contre l'exposition des jeunes à la délinquance», Plus de détails avec Info Chalon.

Avec l'objectif toujours constant de prévenir la délinquance, c'est dans le cadre de la première thématique du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD), à savoir la lutte contre l’exposition des jeunes à la délinquance et la récidive, que la municipalité de Chalon-sur-Saône a souhaité nouer cette année encore un partenariat fort avec le Service de Prévention Spécialisée (SPS), la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) et Emplois Services afin de permettre la mise en place d'un chantier éducatif pour les jeunes sur le quartier des Aubépins.


Cette action a pour objectif de créer du lien social et d'insérer ou de réinsérer professionnellement des jeunes à travers l'expérience du monde du travail.


Débuté le 19 octobre, ce projet se déroule jusqu'au 29 octobre 2020 au sein de la Maison de Quartier des Aubépins et concerne 8 jeunes de la PJJ et de la prévention spécialisée, âgés de 16 à 23 ans.


Les travaux confiés aux jeunes portent sur une opération de rénovation de la Salle Biloba (rafraîchissement des murs, des portes, des huisseries, boiseries, radiateurs et changement des plaques de faux plafond).


Il a aussi été question du rafraîchissement du mur extérieur derrière ladite salle, à savoir de la peinture.


Les donneurs d'ordre sont Sandra Barjon, coordinatrice pour le CLSPD, et Audrey Lamoureux, chargée de la prévention et de la délinquance de la Ville de Chalon-sur-Saône. Une entreprise intermédiaire, Emplois Services, représentée par Sandrine Petit et des encadrants comme le professeur technique de l'Unité Educative d'Activités de Jour (service de la PJJ), Angelo Bartletta, sous la responsabilité de Christelle Arnoux, Responsable de l'Unité Éducative d'Activités de Jour, des encadrants sociaux, comme les éducateurs de la prévention spécialisée, Gaëtan Delorme, Florent Marin, Karine Tissot et Soline Labre, sous la responsabilité du chef de service, Romain Rouchon, et les éducateurs PJJ, Karine Guerin, Fabrice Angevelle, Mathilde Roussel et Aurélie Bouvier.


Ce lundi matin, à 11 heures, le maire de Chalon-sur-Saône, Gilles Platret, se tenait de l'avancée des travaux, en présence d'Hervé Dumaine, premier adjoint au maire, Isabel Paulo,conseillère déléguée Actions en direction des jeunes, Monique Brédoire, conseillère chargée de mission Développement des actions pour le bien-être animal en milieu urbain, et d'Aurélie Nguyen, directrice de la Maison de Quartier des Aubépins.

Des travaux réalisés pour environs 2000 euros (coût matériel) et 7 624, 80 euros de masse salariale à raison de 6 heures de travaux par jour.


Au vue de la réussite et de l'impact positif de ce type d'actions sur les jeunes, la municipalité de Chalon-sur-Saône souhaiterait tripler le nombre de chantier éducatif en 2021.

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche