Châtenoy le Royal

La vie municipale expliquée aux délégués de classe du Collège

Placé dans le cadre d’une journée de formation, les délégués de classes du Collège Louis Aragon ont été amené à poser quelques questions au premier magistrat de la commune, Monsieur Vincent Bergeret.

Au jeu des questions et des réponses, la maire accompagné de son adjointe aux affaires scolaires et à la Culture, à rappeler les principes de fonctionnement d’une commune depuis les différentes élections jusqu’aux grands projets en passant par la gestion du budget et des impôts.
Le Maire a souligné qu’en matière de budget communal il s’agissait avant tout de respecter la notion de dépenses au regard de celles et ceux qui apportent la recette par l’impôt, c’est à dire les habitants de Châtenoy-le-Royal, source principale pour assurer le bon fonctionnement d’une commune de cette importance

Ce sont près d’une vingtaine de questions qui ont fait l’objet de cet entretien, riche en échange pour mieux comprendre la vie municipale et par conséquent la vie de la commune. Des questions allant comme il se doit sur la volonté d’une personne à être maire, ce dernier répondant franchement que « pour faire ce job il faut avant tout être passionné et surtout aimez les gens sinon ce n’est pas la peine. »

De toute évidence les questions préparées l’ont été sur un axe bien délimité à la fonction de maire : faut-il faire une formation pour être maire ? Depuis quand êtes-vous maire ? Avez-vous un métier en dehors de votre fonction de Maire ? Avez-vous toujours souhaité être Maire ? Comment faites-vous pour gérer votre vie de famille et votre activité de Maire ? Avez-vous d’autres mandats ? Percevez-vous un salaire . Qu’elles sont vos responsabilités ? Avez-vous du temps de libre ?

Et il fallait aussi s’attendre à cette question dans la perspective des futures élections municipales de mars 2020 : Vous représenterez-vous ? La réponse de Vincent Bergeret a été très claire : « Je prendrais ma décision en Janvier 2020 »

Cependant il est une question qui mérite une attention particulière : Rencontrez-vous des difficultés dans votre fonction de Maire ? La aussi le maire a été franc et direct : «  Oui, tout n’est pas facile et nous sommes souvent interpellés par les habitants sur tous les sujets et l’on fait au mieux pour répondre à certaines attentes, pas à toutes heureusement.
Mais j’ai deux plus grosses difficultés. La première elle concerne l’argent, c’est quelque chose qui devient rare dans les communes car nous avons de moins en moins d’aides pour réaliser nos projets qui se doivent d’exister pour le bien-être des habitants et tout ne passe pas en augmentant les taxes d’imposition. » Le maire prenant pour exemple la construction du stade du Treffort, il y a plus d’une dizaine d’années et comparant au financement du projet de résidence Seniors aujourd’hui. Et de poursuivre : «  La deuxième grosse difficulté est le rapport avec l’Etat qui me semble rester trop parisien, loin du terrain, en imposant des choses parfois irréalistes pour nous en Province. »

Des délégués peuvent ainsi mieux éclairé leur propre lanterne et sans doute transmettre, au sein du collège Louis Aragon, des informations pour mieux comprendre le sens de l’engagement municipal pour contribuer de façon responsable à la bonne gestion d’une commune.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche