Châtenoy le Royal

Cimetière : enherbage complémentaire et vidéo protection

Ce sont 4500 m2 supplémentaire qui ont fait l’objet d’un enherbage au cimetière et dans quelques jours la pose de caméra de vidéo protection pour surveiller les vols.

On sait que la commune se veut dans la légalité en matière de zéro phyto suite aux instructions de la Loi Labbé de 2017. Pour se faire Châtenoy-le-Royal, labellisée Ville 4 Fleurs, avait entrepris dans le second semestre 2018 d’aménager le circuit piétonnier de cet espace public en assurant un revêtement goudronné. 

En parallèle à ces travaux d’embellissement il avait été procédé à un essai d’enherbage sur une partie du cimetière afin d’avoir une approche écoresponsable, en appliquant un procédé du nom hydro-mulch. Une technique qui associe des espèces résistantes aux sols pauvres à un substrat de fibres végétales d’eau et d’engrais. Cet essai a permis de maitriser les coûts d’entretiens, limitant quelque peu les tontes, mais surtout en permettant de lutter contre les plantes invasives en favorisant une végétation choisis et au développement lent.
Le cimetière s’est agrandi de 170 concessions supplémentaires et représente aujourd’hui 11200 m2 de surface. En faisant réaliser début novembre 2019, par les services techniques de la commune formés à cet effet, un enherbage des 4500 m2 restant, la commune a ainsi complété la zone d’enherbage qui représente au total 68% de la surface totale et un cout de 9918€ TTC.

Une camera pour surveiller

Nous sommes, hélas, dans une société ou une infime population, se fiche totalement du respect d’autrui. Des vols de plus en plus fréquents ont lieu, tant dans les habitations que dans les cimetières.
Le cimetière de Châtenoy-le-Royal n’échappe, particulièrement depuis un an et demi, à ce type de vandalisme irrespectueux vis à vis de celles et ceux dont c’est la demeure éternelle, mais aussi au regard des familles qui prennent soin d’entretenir en fleurissant ou en décorant la tombe de leurs parents ou grands-parents.
« Devant un tel état que je peux admettre, nous avons pris la décision d’ajouter un huitième point de surveillance dans le cadre de l’installation prochaine du réseau de vidéo protection. » a tenu à souligner le Maire, Vincent Bergeret, accompagné de son Premier Adjoint Roland Bertin et des techniciens de la commune, François Boissier et Guy Delamorinière, lors d’une conférence de Presse ce mardi 26 novembre 2019.
Une caméra qui sera reliée à la cabine de contrôle de la Police Municipale, au Centre de Surveillance de Chalon-sur-Saône et au Commissariat dont dépend la commune en matière de Police.
L’ensemble des huit points installés sur la commune devant être opérationnel d’ici la mi-décembre 2019, ce qui permettra de surveiller ainsi le cimetière, mais aussi quelques points sensibles et connus sur la commune, que ce soit en matière de circulation et de comportements d’incivilités ou autres.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche