Châtenoy le Royal

CORONAVIRUS - A Châtenoy le Royal, "un numéro téléphone joignable 24h/24 pour les plus vulnérables"

Après la parole donnée au Président du Grand Chalon et au maire de Saint Marcel, info-chalon.com continue son tour d'agglomération et donne la parole à Vincent Bergeret, maire de Châtenoy le Royal.

 

"Les services de la ville et du CCAS de Châtenoy-le-Royal sont fermés au public mais une permanence est assurée  durant cette période de confinement :

  • services techniques pour le nettoyage / entretien, intervention urgente chez des particuliers en difficultés
  • la police municipale pour l’ilotage, journées et soirées
  • mairie : l’Etat civil  et suivi dossier urbanisme, RH et finances
  • CCAS pour les situations les plus fragiles

Une quinzaine d’agents au quotidien est présente pour maintenir ce lien indispensable avec la population dans le besoin, les plus fragiles et les plus isolés. Nous avons réalisé un inventaire des personnes vulnérables à l’aide des registres du plan canicule, des personnes suivies au ccas, des personnes employant une auxiliaire de vie, des personnes bénéficiant de la livraison de repas à domicile ou encore des personnes connues par les différents services de la ville" précise Vincent Bergeret, interrogé par info-chalon.com. 

"Ces personnes sont appelées régulièrement et suivies en lien avec les partenaires  intervenant  à domicile : repas à domicile, auxiliaires de vie , soignants .... Ces personnes disposent d’un numéro  de téléphone joignable 24/24. Le dispositif de participation citoyenne a également été sollicité pour assurer une veille dans leur environnement proche .

Les enfants de soignants sont accueillis sur Chalon sur Saône et  la collectivité est en lien avec l’inspecteur d’académie. Nous pouvons également accueillir des enfants les mercredis et week- end. Une distribution dans les boites aux lettres est en cours  pour rappeler les numéros d’urgence"  tout en soulignant que "les appels abusifs sur ces 2 numéros d’urgence pourront être poursuivis".

Côté tableau d'effectif au sein de la commune, le maire précise que "les agents avec des pathologies récentes ou anciennes ou fragiles sont chez eux, certains agents gardent leurs enfants et nous respectons le confinement au maximum".

 Interrogé sur son ressenti par rapport à la situation actuelle et les impacts éventuels sur la gestion communale, Vincent Bergeret salue la "capacité de réactivité et d’adaptation des agents ville et ccas  dans le calme et la sérénité malgré le contexte" tout en soulignant que "les conséquences de cette crise ne sont pas connues,  donc pas de conclusions hâtives si ce n’est que nous devrons nous en souvenir et soutenir le secteur privé car il sera durement et durablement touché, certains ne pourront s’en relever, il faut espérer que les mesures seront à la hauteur du séisme, que les dispositifs prendront en compte les problématiques réelles des entrepreneurs, commerçants et artisans et de leurs salariés. Espérer egalement que les conditions de travail des soignants  et les équipements des hôpitaux seront revues, il faut soutenir tous ces soignants et pas uniquement en période de crise. Qu’aujourd’hui, bon nombre découvre les producteurs locaux et agriculteurs , il faudra s’en souvenir pour de nouveaux modes de consommation plus respectueuse et responsable. Ça n’influencera pas énormément la gestion municipale, car nous faisons déjà le maximum pour travailler avec des locaux, et nous avons une veille  et des actions en faveur des personnes en difficultés, âgées et isolées. Il faudra avoir à l’esprit et au quotidien cette crise sanitaire et promouvoir plus de solidarité".

Laurent Guillaumé 

 

  

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche