Cinéma

Bon retour jeudi soir pour «Ne croyez surtout pas que je hurle» au Mégarama Axel

Hier soir, au Mégarama Axel avait lieu une soirée spéciale «Ne croyez surtout pas que je hurle», le 1er long-métrage de Frank Beauvais. La projection organisée par La Bobine devait être suivie d'un débat avec le réalisateur. Malheureusement, celui-ci était absente. Ce qui n'a pas empêché de nombreux adhérents de débattre autour de ce found footage qui n'a pas laissé le public Chalonnais, venu nombreux, indifférent. Plus de détails avec Info Chalon.

Jeudi, à 19 heures 30, à l'occasion de la 1ère soirée spéciale organisée par La Bobine, association Chalonnaise pour le cinéma, présidée par Chantal Thévenot, il y avait foule au Mégarama Axel.


La soirée s'articulait autour d'un fun footage*, «Ne croyez surtout pas que je hurle», le 1er long-métrage de Frank Beauvais.


La projection du film devait être suivie d'un débat avec le réalisateur mais celui-ci était absent.


Qu'à cela ne tienne! Laurence Vincent et Jean-Luc Chemorin, qui présentait le film, ont animé le débat intéressant qui s'ensuivit.


146 personnes se sont pressés pour découvrir «Ne croyez surtout pas que je hurle», une œuvre d'une beauté poignante et d'une originalité sidérante.

* Terme anglais (traduction littérale : « enregistrement trouvé ») qui désigne la récupération de métrages de pellicules impressionnées ou de bandes vidéos dans le but de fabriquer un autre film.De nos joursn le terme est aussi utilisé pour un genre cinématographique, popularisé par «Le Projet Blair Witch» (1999), dans lequel une portion importante du film est présentée comme authentique et comme provenant d'un enregistrement redécouvert.

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche