Edito

Favorables à la retraite à points, CFDT, UNSA et CFTC seront donc dans la rue ce 17 décembre

L'édito du jour d'info-chalon.com

Finalement, alors que le gouvernement avait réussi à créer une scission au sein du front syndical, la cacophonie de l'expression gouvernementale depuis mercredi, aura eu raison de la stratégie gouvernementale. Une stratégie qui paraissait rondement menée sauf qu'à trop en vouloir, on se prend généralement les pieds dans le tapis. CFDT, UNSA et CFTC ont toujours fait savoir qu'ils étaient favorable à l'instauration d'une retraite à points, comme celle proposée par le gouvernement, sauf qu'ils avaient clairement exprimés leur refus de voir l'âge officiel de départ à la retraite repoussé. 

La fameuse "ligne rouge" évoquée par Laurent Berger aura donc été franchie, poussant toujours plus de monde dans la rue, et ce d'autant plus qu'on pouvait s'attendre à un émiettement de la mobilisation syndicale à l'approche des fêtes de fin d'année. C'est à se demander finalement si il y a de vrais stratèges en terme de communication politique dans les équipes qui rôdent autour du gouvernement. A voir, à lire, à entendre les errements, les maladresses et les bourdes médiatiques des uns et des autres, certains feraient mieux de prendre des vacances ou devraient être privés de micros ou de plateaux télé ! 

En attendant, à une dizaine de jours de Noël, à ce stade, le seul et unique responsable de la paralysie ferroviaire du pays, c'est bel et bien le gouvernement, sa majorité parlementaire et ses insuffisances médiatiques. A trop vouloir frapper ses ennemis, on finit par donner des coups à ses amis... 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche