Edito

Voilà venu le temps de la campagne électorale... et le temps des accusations !

Les précisions d'info-chalon.com

Qu'on se le dise ! Info-chalon.com ne roule pour personne ! Info-chalon.com n'attend rien de la classe politique, quelque soit sa couleur. Une précision utile en cette période électorale foisonnante. Alors que les soutiens des uns et des autres, aiment à chercher le bouc-émissaire idéal de l'absence d'engouement autour de tel ou tel candidat, c'est toujours facile que de pointer du doigt les médias dans leur globalité. Les SMS, les accusations sur les réseaux sociaux souvent dissimulés derrière des comptes sans identité propre tombent à tout moment de la journée, pour nous accuser de ne pas être assez... ou d'être trop...

Agacé ? Pas vraiment à vrai dire ! Juste la énième démonstration que trop souvent les uns et les autres se contentent d'un titre, d'une photographie, sans finalement en lire le contenu et son auteur. Et oui, info-chalon.com fait le choix de donner la parole à toutes et tous, même si cela peut irriter les susceptibilités de certains. A toutes et tous, sous réserve de la transparence, et pas dissimulé derrière la facilité de l'anonymat et le confort du canapé. 

C'est un choix que nous assumons mais pour autant, nous ne sommes pas les auteurs de ces communiqués de presse. D'autres, nous accusent de publier des communiqués de presse alors même qu'ailleurs, ils déplorent cette absence de droit à la parole et à la critique. Bref le paradoxe à la Française dans toute sa splendeur. 

Parce que certains n'ont toujours pas compris ce qu'est un communiqué de presse, nous jouerons pour les prochaines semaines, la carte de la pédagogie avec un avertissement en préambule à la publication, puisqu'il faut en arriver là. 

Pour les autres, nous continuerons à publier tout au long de la campagne des municipales, l'ensemble des communiqués, des opinions et autres réactions, dans le respect strict de la loi. Des publications qui malgré des tentatives déguisées à vouloir nous faire taire seront au rendez-vous. 

Allez bonne campagne à toutes et tous, et disons le franchement, on a hâte d'être au 23 mars pour fêter notre 11e bougie. 

Laurent Guillaumé

 

 

Annonces