Givry

Biodiversité et environnement durable au programme de l'école maternelle Léocadie Czyz

C'est l'axe majeur du projet pédagogique développé cette année par l'école, qui le partage largement à l'extérieur avec les parents d'élèves, des grands parents, la municipalité, le Grand Chalon et des entreprises et associations locales.

 

Ce projet est parti d'une proposition faite par une des maîtresses de l'école, Isabelle Pommey, de construire un poulailler. Puis au fil des réflexions, menées par Adeline Sancier, Directrice de l'école, et son équipe pédagogique, il s'est élargi à la biodiversité et au développement durable.

 

 

La première étape a consisté en septembre à construire un poulailler, uniquement à partir de matériaux de récupération, qui ont été trouvés dans la déchetterie du Grand Chalon. Sa construction a été réalisée par des parents, emmenés par Jérémy Ramos, charpentier de métier, devant les enfants, qui l'ont ensuite peint et décoré

 

Les poules, ainsi que l'alimentation, ont été offertes par la ferme Peulson, de Chatenoy le Royal et la paille est fournie régulièrement par un parent d'élève, qui est agriculteur.

 

Les enfants nourrissent les poules, qu'ils ont baptisées Plume et Arc en Ciel, avec ce qu'ils amènent de chez eux et le surplus de la cantine. Elles sont donc parfaitement épanouies et devraient, selon Isabelle Pommey, pondre leur premiers œufs prochainement.

 

 

La seconde étape a consisté à installer des nichoirs et mangeoires à oiseaux, qui vont permettre aux enfants de se familiariser avec les différentes espèces, présentes dans notre région.

 

Ils ont été construits à partir de morceaux de bois, récupérés auprès de la Caisserie, entreprise givrotine qui fabrique des emballages en bois.

 

Et là encore, les enfants ont été bien accompagnés, puisqu'il ont bénéficié de l'appui d'un grand-père menuisier, Monsieur Bouchot, et de Gérard Debien, Président de l'Association Givrotine Ecologie Partages (AGEP).

 

 

Le projet s'est poursuivi avec la récente création d'un jardin vertical, composé de palettes, de récupération comme de bien entendu... Les élèves viennent d'y planter des bulbes de tulipes et de plantes odorantes, qui alimenteront le futur composteur, qui sera installé prochainement par un autre grand-parent et le Grand Chalon.

 

Si l'on ajoute à tout cela, des interventions régulières d'animatrices du Grand Chalon sur la biodiversité et le tri des déchets et l'organisation prochaine d'une pique-nique « 0 déchet », le développement durable n'aura plus de secret pour ces petits givrotins, qui vont pouvoir sensibiliser leur entourage à cette noble cause.

 

 

Et pour finir, si Isabelle Pommey est déjà très satisfaite du partage inter-générationnel qu'a généré ce projet, elle souhaiterait l'élargir encore plus.

Elle aimerait bien par exemple sortir le poulailler de l'école, « mais pas trop loin quand même » pour permettre à d'autres personnes de partager cette belle aventure...

 

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche