Côte chalonnnaise

L'édition 2020 du Festival « Femme RegARTS » met en avant Artémisia Gentileschi et l'Italie.

Cette 6ème édition du festival, organisée par l'association « Animation en Côte Chalonnaise (A2C) » se déroule du 1er au 22 octobre, et mélange avec bonheur conférences, repas à thème, concert et pièce de théâtre...

 

Depuis 6 ans, le Festival « Femmes RegARTs » se construit traditionnellement autour d'une personnalité féminine, souvent méconnue du grand public.

Cela a commencé par Fanny Mendelssohn en 2015, pour arriver à Elena Boulgakov en 2019. En passant par Colette, la bourguignonne, Charlotte Salomon, une artiste juive allemande et Frida Kahlo, une artiste peintre mexicaine emblématique.

 

Cette année, A2C a choisi la romaine Artémisia Gentileschi, qui fut une des toutes premières femmes peintres.

Cette femme est née en 1593 à Rome et disparut en 1652 à Naples. D'après la National Gallery de Londres, «cette femme fut une exception dans l'Europe du XVIIème siècle, à une époque où les femmes artistes n'étaient pas facilement acceptées. Elle a défié les conventions et les attentes, pour devenir une artiste à succès et l'une des plus grandes conteuses de son temps »

 

 Le festival a débuté jeudi 1er octobre par une conférence de Claude Duperret, qui s'est tenue chez le caviste givrotin « Robe Grenat », et qui a évoqué le baroque italien. Il a plus particulièrement parlé de Monteverdi et des compositeurs, qui ont révolutionné la musique en Italie et créé de nouvelles formes musicales, comme l'opéra.

 Il s'est poursuivi par le vernissage hier soir de l'exposition intitulée « Am stram gram », qui sera visible à la Halle ronde givrotine jusqu'au dimanche 25 octobre. (Voir l'article d'Info-Chalon.com sur le sujet)

 

 Et voici la suite du programme de cette sixième édition :

 Ce soir : un repas italien, qui sera servi à l'Auberge de Marloux, à Germolles. Des animations sont prévues durant ce repas, comme la lecture/spectacle en 3 mouvements d'un texte de Boccace « Le mariage inattendu ».

A noter que le repas de ce soir est complet, mais qu'une seconde soirée est prévue le 21 octobre, même lieu, même heure et même programme.

 

Dimanche 11 octobre à 16 heures à l’Église de Givry :Musique baroque par l'ensemble « Tutti Arte »,

Avec au programme, des pièces de Haendel, Teleman et Bach, jouées par 4 musiciens : Héloïse Garlopeau et Laure Chanelet, sopranos, Thida Thongsoume, violon et Antoine Bonardot, clavecin.

 

Jeudi 15 octobre à 20 heures, au Moulin Madame :Conférence de Julien Deliance sur la science galiléenne et ses conséquences.

Ce philosophe – vigneron givrotin nous entraîne dans les mouvements de pensée de l'époque d'Artémisia Gentileschi, à un moment où la science bascule avec les découvertes de Galilée

 

Mercredi 21 octobre : second repas italien, qui sera servi à l'Auberge de Marloux, à Germolles (voir plus haut)

 

Jeudi 22 octobre à 20 heures à la Halle ronde : spectacle pictural et mouvant : « Si Artemisia m'était contée »

On se croirait dans une série TV, mais tout se passe au XVIIe siècle. Artemisia est une jeune fille qui ne fait rien comme les autres. Elle veut faire comme son papa, un métier d'homme : peindre. Elle sera une artiste précoce. Elle va se croire aimée, elle sera outragée... 

La mise en scène est de Anne Prost Cossio, avec la participation du Théâtre de Bacchus, emmené par Élise Fouratier, sur une idée de Jean-Claude Dufourd.

 

 

Pour tout renseignement: Animation en Côte chalonnaise au 03 85 41 58 82 ou www.animation2c.fr

 

 

 

 

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche