Nord de l'agglomération

Avec SGT, le Grand Chalon s'était placé en précurseur du Pack Rebond du gouvernement

Agnès Pannier-Runacher et Jacqueline Gourault, ont officialisé à Chalon sur Saône la labellisation de 78 sites dits "clés en main". Une initiative qui vient finalement couronner la stratégie mise en place par le Grand Chalon à l'image de l'implantation de l'usine SGT.

Que la stratégie économique du Grand Chalon serve d'exemples à d'autres territoires, disons-le franchement, c'est assez savoureux lorsque vous pilotez une intercommunalité. Sébastien Martin n'a évidemment pas boudé son plaisir ce lundi à l'occasion d'une double visite ministérielle, venue conforter SaôneOr dans sa stratégie.  

Permettre la concrétisation et l'implantation rapide des projets d'investissement

Tel est le leitmotiv affiché par le gouvernement à travers son Pack Rebond, afin de faire face aux conséquences du Covid. La Secrétaire d'Etat à l'industrie est venue s'appuyer sur la réussite de l'implantation industrielle de SGT pour présenter le Pack Rebond, dispositif adressé à désormais 78 territoires. Depuis plusieurs années, le Grand Chalon n'avait pas connu un tel projet d'investissement industriel, des investissements difficilement délocalisables, d'où la priorité à donner à de tels projets.  "Simplifier la vie des entreprises qui souhaitent ouvrir une usine en anticipant toutes les procédures administratives et en levant tout risque majeur susceptible de retarder les implantations", c'est l'orientation qui doit animer celles et ceux qui veulent afficher le soutien de l'Etat. 

Agnès Pannier-Runacher a pour autant profité de l'opportunité pour rappeler qu'il ne s'agissait pas de donner un blanc-seing " à l'artificialisation des terres" mais bien une logique globale autour du fait industriel. A l'image de SaôneOr, ce sont 77 autres sites qui ont été labellisés par le gouvernement, et d'autres suivront certainement, toujours avec la même logique de "la localisation et de l'accessibilité du site". En Bourgogne, seule l'agglomération peut afficher la notion "clé en main" ainsi que deux autres dans l'extrême nord de la Franche-Comté. 

Un dispositif qui permet à Chalon sur Saône de bénéficier d'une promotion internationale

Compte tenu de ce dispositif, SaôneOr entre parmi les territoires français qui seront assurés d'une promotion par l'intermédiaire de Business France vis à vis des investisseurs industriels internationnaux. Parallèlement, la Banque des Territoires viendra en accompagnement de la région avec l'expérimentation de nouveaux services ou infrastructures à destination des industriels. 

Le pari de la relocalisation industrielle

Le gouvernement entend faire le pari et mobiliser les moyens post-covid dans le cadre d'une relocalisation industrielle. Une décision qui pourrait placer Chalon sur Saône et son agglomération sur le haut de la pile. En obtenant le label Territoire d'Industrie, les entreprises domiciliées sur ce territoire pourront bénéficier des aides autour du volontariat territorial en entreprise, une aide de 4000 euros par entreprise et 1200 euros par jeune recruté, dans le cadre d'une mission à responsabilité contribuant au développement d'un projet structurant pour l'entreprise. 

"On a de l'argent... amenez-nous vos projets !"

En choeur, qu'il s'agisse des représentants du gouvernement ou de Marie-Guite Dufay, Présidente de région, le mot d'ordre est celui de la mobilisation de tous les moyens en faveur de l'industrie. A les entendre, c'est une vraie machine à cash qui est à disposition des projets industriels. La région Bourgogne-Franche Comté votera même au sortir de l'été, un plan majeur de 400 millions d'euros autour des questions de l'industrie et de la formation. C'est dire l'ampleur de la mobilisation autour des questions de la revitalisation industrielle des territoires. 

"Il y a une conjonction de planètes ultra favorable"

Malgré le contexte sanitaire compliqué, les élus ont adressé un message clair et net à destination du monde économique. L'heure est à l'Union Sacrée au regard des propos des uns et des autres, "c'est ensemble que nous réussirons" a martelé Marie-Guite Dufay, saluant à nouveau "le dynamisme chalonnais". "Il y a une conjonction de planètes ultra favorable en terme de mobilisation de moyens financiers par l'Europe, l'Etat, la région.. saisissons la balle au bond !". Une annonce qui vient corroborer un peu plus le lancement du Plan Marshall voté en conseil communautaire la semaine dernière. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche