Opinion de gauche

MUNICIPALES - Pour Nisrine Zaïbi, "l'urgence c’est l’habitat, monsieur parle de cuisine. C’est indécent.'

Réagissant à l'annonce de la création d'un festival des saveurs au quartier du Stade.

Communiqué de presse de Nisrine Zaïbi - Conseillère régionale Bourgogne-Franche Comté

 

 

« Le maire sortant, Gilles Platret, candidat à la mairie de Chalon sur Saône propose pour le quartier délabré, insalubre et abandonné du Stade-Fontaine aux loups (accessoirement mon quartier), de créer un festival des saveurs tourné sur l’art culinaire.

Il a enlevé le pain de la bouche de nombreux enfants avec l’histoire du plat de substitution dans les cantines scolaires et vient nous proposer un festival culinaire, sûrement pour venir y déguster les plats traditionnels des parents de ces enfants privés de nourriture à la cantine ?

Comme disait un proche un jour: « ils adorent notre cuisine mais détestent ce que nous sommes ».

Il nous prend vraiment pour des pigeons!
L’urgence c’est l’habitat, monsieur parle de cuisine. C’est indécent.

N’oublions pas les actes et les mots qu’il a sévèrement employé il y a quelques années dans la presse nationale à l’encontre de cette même population.

Aujourd’hui il cherche à convaincre et surtout à vous faire oublier l’abandon des quartiers de Chalon et la baisse des crédits au monde associatif en particulier aux acteurs de la Culture.
Il nous parle a longueur de de temps de solidarité, de la richesse du monde associatif, de l’importance de la Culture à Chalon. Mais oui monsieur le maire, porte parole de Wauquiez puis vice président national des Républicains, conseiller régional d’opposition, candidat à tout, nous sommes d’accord mais il y a vos discours et il y a vos actes. (-25% de subvention par exemple).
Personne n’est dupe.
Et nous n’oublions rien. »


Nisrine ZAIBI

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche