Opinion de gauche

« Un lundi de Pentecôte des riches pour les caissières et les routiers » demande le Conseiller régional Denis Lamard

La crise que nous traversons a encore plus mis au grand jour les inégalités flagrantes de notre société. Ceux qui sont en première ligne, les soignants, les caissières, les routiers, éboueurs etc sont aussi les moins bien considérés. Pour les soignants le Gouvernement a promis une revalorisation significative, dont acte, attendons l’issue du Ségur de la santé en espérant que les promesses soient à la hauteur des besoins. Mais pour les autres ? Celles et ceux qui ont continué à faire tourner le pays méritent reconnaissance. Il n’y a pas d’autre solution que de demander à ceux qui ont beaucoup de contribuer pour ceux qui n’ont pas assez.

Plus de 200 000 personnes en France gagnent en une seule journée l’équivalent de ce qu’un travailleur au smic gagne en un mois (source Insee). A l’instar de ce que tous les salariés donnent chaque lundi de Pentecôte pour les personnes âgées je propose que chacune des personnes très aisées qui gagne un smic par jour et plus puissent alimenter une caisse de solidarité pour ceux qui n’ont que leur trop petit salaire pour vivre en offrant cette journée de salaire. C’est plus de 300 millions d’euros de chèques consommations ainsi réinjectés directement dans l’économie réelle plutôt que dans la spéculation. Une meilleure taxation des revenus du capital permettrait d’améliorer copieusement ce système redistributif. Alors à quand un lundi de Pentecôte des riches ?

Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne-Franche Comté 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche