Saône et Loire

Coronavirus : la Caf de Saône-et-Loire aux côtés des allocataires et des familles

La solidarité nationale doit se poursuivre, surtout en période épidémique : le versement des aides sociales par les Caisses d’allocations familiales (Caf) est assuré et la continuité des droits est garantie.
Durant cette période singulièrement difficile, les personnels de la Caf de Saône-et-Loire restent totalement mobilisés pour accompagner les allocataires, les familles et les partenaires. Les dossiers sont traités par des salariés sur site, principalement à Mâcon, et en télétravail.

Quelles sont les dispositions prises par les Caf après les annonces du Président de la République et du Premier ministre ? Comment informons-nous le public ?

La Caf continue à assurer les versements de toutes les prestations Elle participe à l’effort indispensable pour freiner la propagation du coronavirus Covid-19. En conséquence, depuis le 16 mars, des mesures sont prises pour limiter les contacts et les déplacements, et donc les risques pour chacun.

Les accueils de la Caf de Saône-et-Loire sont fermés jusqu’à nouvel ordre.
Néanmoins les allocataires peuvent prendre rendez-vous pour un entretien par téléphone ou par visio-conférence avec un conseiller de la Caf.

Ces deux services sont accessibles à domicile, sur caf.fr, en consultant la rubrique « Ma Caf » puis en saisissant son code postal.
Pour les démarches (demande de prestations ou signalement d’un changement de situation), il est recommandé de privilégier les solutions suivantes :

• L’espace « Mon Compte » du site caf.fr, accessible 24h/24, 7j/7 ;
• L’application mobile « Caf - Mon Compte », disponible gratuitement sur les différentes

plateformes.

L’accueil téléphonique 0810 25 71 10 reste ouvert, comme d’habitude, du lundi au vendredi de 9h à 16h30 sans interruption.

Durant cette période, les salariés de la Caf restent entièrement mobilisés pour accompagner le public
Par ailleurs, il est possible de suivre l’actualité de la Caf de Saône-et-Loire sur son blog officiel (blog.caf71.fr) ou sur sa page Facebook https://www.facebook.com/cafsaoneetloire/

A noter : les réponses apportées aux questions les plus fréquentes sont régulièrement publiées sur caf.fr

page1image3815872page1image1648160page1image1647120page1image1657728page1image1657520

Les prestations seront-elles versées le 6 avril ?

La Caf versera vos prestations du mois de mars dès le 4 avril sur votre compte bancaire. Les allocataires pourront consulter leurs paiements en consultant l’espace « Mon compte » du caf.fr.
En cette période de confinement liée au Covid-19, la Caf invite les allocataires à limiter le plus possible leurs déplacements ainsi qu’à respecter les gestes barrières. Avant de se déplacer dans une agence bancaire, il convient de se renseigner afin de connaître la liste des établissements ouverts. Dans tous les cas, privilégiez les retraits aux distributeurs.

Situation des allocataires clients à La Banque Postale : les bénéficiaires qui disposent d’une carte bancaire auront la possibilité d’effectuer des retraits dès le samedi 4 avril (au lieu du 7 avril) dans le réseau des distributeurs automatiques de billets.
Dans cette période, La Poste rappelle que les déplacements en bureaux de poste doivent être limités à ce qui est strictement nécessaire. C’est pourquoi, seuls les retraits d’espèces dans les distributeurs automatiques seront possibles le week-end des 4 et 5 avril : les bureaux de poste seront fermés le samedi 4 avril et accueilleront de nouveau le public dès le lundi 6 avril.

Des dispositions particulières sont-elles prévues pour les bénéficiaires de minima sociaux ?

Tous ceux qui doivent faire maintenant ou prochainement une déclaration trimestrielle de ressources sont encouragés à le faire par internet depuis le caf.fr. Cependant, toute personne dans l’incapacité de renouveler sa déclaration trimestrielle auprès des services des Caf verra le versement des prestations auxquelles elle avait droit jusqu’alors automatiquement renouvelé. Ce dispositif mis en place par les Caf permet la continuité des droits pour celles et ceux qui en ont besoin.

Sont notamment concernés : le revenu de solidarité active (Rsa), l’allocation aux adultes handicapés (Aah), l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (Aeeh), et l’ensemble des aides sociales versées sous condition de ressources par les CAF. Les aides au logement sont automatiquement maintenues.

Par ailleurs, les droits à l’allocation aux adultes handicapés (Aah) et à l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (Aeeh) qui arriveraient à échéance sont automatiquement prolongés de six mois.
Ces dispositions ont été votées dans le cadre de la loi d’urgence sanitaire

Face à des situations sociales d’urgence, les familles peuvent-elles joindre les travailleurs sociaux de la Caf ?

Les travailleurs sociaux de la Caf de Saône-et-Loire restent joignables pour accompagner les familles dans le cadre des missions de la Branche Famille.
Chaque matin, une permanence téléphonique est assurée au 03 85 77 06 20 pour répondre aux allocataires, en cas notamment de changement de situation familiale ou de la survenue d’un évènement de vie particulier. Un rendez-vous sera ensuite réalisé par un travailleur social par téléphone.

Il est également possible de contacter les travailleurs sociaux de la Caf par mail à l’adresse suivante : [email protected] »

Quelles sont les dispositions mises en place par les Caf pour les crèches amenées à fermer à la suite des annonces gouvernementales ?

Suite à l’annonce de la fermeture générale des crèches, à l’exception d’un accueil limité d’enfants des personnels prioritaires, les Caf vont verser une aide exceptionnelle aux 12 500 crèches qu’elles financent, destinée à amortir les conséquences économiques de la situation

Le 17 mars dernier, une aide forfaitaire a été votée par le conseil d’administration de la Caisse nationale d’allocations familiales pour soutenir les structures concernées, publiques ou privées. Son montant s’élève à 27 euros par place fermée et par jour pour les crèches publiques et à 17 euros pour les établissements privés.

Cette mesure pourra être complétée dans un deuxième temps par d’autres dispositifs afin de contribuer à soutenir l’ensemble des partenaires des Caf, fragilisés par cette crise sanitaire sans précédent.

Comment les Caf interviennent dans le dispositif mis en place pour accueillir les jeunes enfants des personnels dits prioritaires* ?

Les Caisses d’allocations familiales mettent en place trois mesures pour faciliter l’accueil des enfants des personnels prioritaires dans la gestion de la crise sanitaire* :
- L’accueil de leurs enfants dans les crèches sera gratuit. Les Caf, via la prestation de service unique, prennent directement en charge le coût de la garde.

- Les crèches et les assistants maternels peuvent indiquer leurs places disponibles sur monenfant.fr depuis le 20 mars. Elles sont ensuite transmises à la Préfecture et la Caf de, qui se chargent de les mettre en relation avec les familles ayant formulé une demande de mode d'accueil.

- Ces parents peuvent désormais transmettre leurs besoins de garde pour leurs enfants jusqu’à 16 ans sur monenfant.fr : initialement prévu pour leurs enfants jusqu’à 3 ans, un questionnaire en ligne sur monenfant.fr depuis le 18 mars permet aux parents concernés d’indiquer leurs besoins d’accueil. Leurs données sont ensuite transmises aux préfectures de chaque département, qui étudient leurs besoins et proposent les solutions disponibles, en lien avec les Caf.

*Sont concernés par ces dispositions : Les professionnels de santé, dont les médecins, sages-femmes, infirmières, ambulanciers, pharmaciens, biologistes ; L’ensemble des personnels des établissements de santé, des établissements sociaux et médico-sociaux (EHPAD, EHPA, services d’aides à domicile, nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du COVID19...), des crèches et maisons d’assistants maternels maintenus ouverts.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche