Opinion

GREVE 5 DECEMBRE - le Syndicat CFDT Métallurgie de Saône et Loire laisse ses adhérent(e)s et ses sections syndicales libres de participer ou non

Le 5 décembre, je fais ce que je veux !

La réforme des retraites se dévoile peu à peu, chacun doit de se positionner, alors que l’on est loin de disposer de tous les éléments nécessaires. A la CFDT Métallurgie de Saône et Loire, certains points font cependant consensus.

L’essentiel dans tous les cas sera de se rappeler que la question clé n’est pas « en grève ou non le 5 décembre » mais bien « quel système de retraites à l’avenir ».

Pour la CFDT Métallurgie de Saône et Loire il est important que le système de retraite soit plus juste en accordant les mêmes droits à tous les cotisants, et qu’aucune pension ne soit inférieure à 100% du smic.

Le gouvernement veut exclure toute forme de paritarisme, exemple : Loi travail, réforme de l’assurance chômage, formation professionnelle... la CFDT Métallurgie de Saône et Loire peut s’inquiéter de l’évolution des pensions de retraite pour les futures générations. Nous devons profiter du changement de système de retraite pour supprimer les inégalités criantes envers les futurs retraités. Pour la CFDT des solutions de financement existent : une vraie égalité salariale femme/homme, reconnaissance des métiers rémunérés à leur juste valeur, suppression des exonérations de charges.

Nous demandons une réforme qui prenne réellement en compte les pénibilités et les conditions du travail, pour que le moment du départ en retraite reste un choix et ne soit pas conditionné par la faiblesse de la pension à venir. Un âge de départ identique pour tous est une mesure des plus injuste qui impose des durées de cotisations plus longues à ceux qui ont commencés tôt.

Chacun(e) peut décider s'il est judicieux de faire grève le 5 décembre. Les débats sont nombreux au sein même de la CFDT Métallurgie de Saône et Loire.

Afin que chacun garde la liberté de s’exprimer sur le dossier des retraites, le Syndicat CFDT Métallurgie de Saône et Loire laisse ses adhérent(e)s et ses sections syndicales libres de participer ou non aux manifestations du 5 décembre 2019.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche