Opinion

Pour l'Association des Maires Ruraux de Saône et Loire, il ya "un oubli fâcheux dans le Gouvernement CASTEX"

L’Union des Maires des Communes rurales de Saône-et-Loire salue la reconduction de Mme Jacqueline Gourault à la tête du Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales.

 

Nous félicitons par ailleurs Nadia Hai, Ministre déléguée auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargée de la Ville.

 

Aussi, l’UMCR 71 souhaite que les liens entre territoires ruraux et urbains soient au cœur d’une nouvelle physionomie territoriale à partir de coopérations à inventer à l’issue du renouvellement des conseils municipaux.

Mais alors que ces derniers mois les communes et territoires ruraux ont démontré leur capacité à répondre aux besoins des citoyens, il est fort regrettable de constater qu’au lieu d’en renforcer les atouts et les moyens, la ruralité disparaisse du vocabulaire gouvernemental. Tropisme parisien ?

 

Il s’agit d’un mauvais signal que nous espérons que provisoire.

Pour y remédier, l’UMCR71 et l’AMRF demandent la nomination d’une personne en charge d’un Ministère délégué à la ruralité, en particulier pour accélérer la mise en œuvre des engagements pris par le Gouvernement dans le cadre de l’Agenda rural, dont trop de mesures n’ont pas encore vu le jour. Il s’agit de répondre aux urgences de la vie quotidienne des habitants : numérique, téléphonie mobile, emploi, autonomie alimentaire, écoles rurales, etc…

 

J.F. Farenc et le Bureau de l’U.M.C.R.71

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche