Saint-Rémy

MUNICIPALES - Unis pour Saint Rémy lance la campagne des municipales

Structurée depuis 2014, la minorité municipale San-Rémoise a tout logiquement dégainé en premier, dans le cadre de la campagne des élections municipales du printemps prochain. Les explications d'info-chalon.com.

Au lendemain des élections municipales de 2014 qui avaient vu la victoire de Florence Plissonnier, Saint Rémy Avenir s'était très vite constituée en association en vue de préparer le rôle indispensable d'une opposition dans la vie démocratique d'une commune et bien sûr de travailler à 2020. 

Un passage de témoin

Jean-Paul Coulon et Hélène Kouyoumonztakis, figures de Saint Rémy Avenir ont souhaité faire ce passage ce témoin, à la nouvelle équipe qui entre désormais en campagne électorale. Equipe qui sera portée par Tristian Bathiard, conseiller municipal depuis 2014 et cadre territorial au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté en charge des dossiers agricoles et viticoles. A 33 ans, ce papa d'un petit garçon se lance donc dans une nouvelle aventure. 

A ses côtés, c'est une nouvelle tête qui se lance à ses côtés. Elise Martin, 42 ans, assistante sociale en psychiatrie et qui réside depuis 10 ans à Saint Rémy, a décidé de franchir elle aussi le pas, en se lançant à ses côtés. Investie au sein de l'association de parents d'élèves de l'école Ruisseau Mauguet mais aussi au sein du comité de jumelage, Elise Martin entend veut "réveiller une cité dortoir". 

Le trio est constitué de Didier Bernard, figure San Rémoise bien connue pour s'être engagée également en 2014. Directeur d'un établissement médico-social à Chalon sur Saône, Didier Bernard habite la commune depuis 17 ans.

Une campagne qui se veut projet contre projet

Tristian Bathiard l'assume clairement, "ne comptez pas sur nous pour faire le bilan de l'équipe sortante, ce n'est pas à nous de le faire, les San Rémois jugeront. Il suffit de faire du porte à porte comme nous le faisons depuis plusieurs mois pour le constater". Un message annonciateur ? Difficile d'en juger pour le moment même si Didier Bernard se veut très confiant au regard "des remontées de terrain". "On se battera projet contre projet et ne comptez pas sur nous pour les polémiques politiciennes. D'ailleurs tout prochainement, chacun d'entre nous signera une charte de bonne conduite. Une charte qui s'appliquera aussi toute la durée du mandat à venir". 

Tracts, campagne d'affichage, porte à porte, réunion d'appartements

C'est lancé, "j'y vais" rappelle Tristan Bathiard, précisant qu'à moins de 5 mois des échéances de printemps, Unis pour Saint Rémy entend battre le pavé. Une première distribution de tracts interviendra tout prochainement ainsi qu'une première campagne d'affichage, histoire de familiariser les San Rémois avec la liste constituée. 

A la question de la difficulté de constituer une liste de 29 noms tout en respectant la parité, c'est Didier Bernard qui a esquissé le sourire, soulignant, "si l'élection avait lieu dimanche, nos 29 noms sont déjà posés. Nous n'avons eu aucune difficulté". En attendant, pour celles et ceux désireux de rencontrer les candidats, vous pouvez d'ores et déjà les contacter par mail à [email protected] ou par téléphone au 07 68 16 03 28 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche