Saint-Rémy

Bien sous tous rapports, le marché de Noël du Foyer Arcadie s'en remettra le 6 décembre à votre éthique de la vertu

Passage obligé et nec plus ultra en interne, l’épiphénomène qu’est le marché de Noël du Foyer de vie Arcadie pour adultes handicapés est sur le point de reprendre du service, au n° 43 de la route de Taisey à Saint-Rémy. Il ouvrira ses portes au grand public et à ses partenaires de 10h30 à 18h ce vendredi 6 décembre, histoire de montrer de quel bois on se chauffe à l’intérieur de la structure. Ca vaudra indiscutablement le détour, et tous les goûts disposeront de leur pitance…

Tous pour un, et un pour tous !  

Rituel le plus notable de l’année, ledit marché, qui occupe les forces vives un bon bout de temps en amont, donnera lieu à un grand déballage. Il se fera l’écho du labeur dépensé avec dans la ligne de mire un travail abouti, susceptible de plaire aux esthètes et à ceux dotés d’une profondeur d’âme, venus de l’extérieur le jour J.

Quatre ateliers ont été ainsi priés de présenter des objets qui tiennent la route : bois, parcs et jardins, jeux de couleurs, expression artistique. Le postulat réside dans la participation maximale des résidents, et que ces derniers se retrouvent amplement dans les réalisations. S’arc-boutant sur l’utilisation, autant que faire se peut, des produits du cru, une sizaine d’intervenants ont mené le bal en fonction des circonstances : Sonia, Emilie, Anaïs, Vanessa, Jean-Marc, Alain, coiffés par Anne-Lise, coordinatrice. La besogne est révélatrice d’un travail d’équipe, au sein de laquelle les capacités sont complémentaires. Du côté des résidents (au nombre de cinquante-cinq, renforcés par dix personnes estampillées accueil de jour), on se sera escrimé à donner naissance à des fabrications, certes sous contrôle éducatif strict, seyantes et fonctionnelles au besoin.

 

De belles et bonnes choses à placer où bon vous semblera

Chaque édition fait valoir son lot de nouveautés, lesquelles trônent près des indéracinables valeurs sûres. L’inventaire à la Prévert ne prétend toutefois pas à l’exhaustivité : trousses, petits sacs, marque-pages magnétiques, décoration de table, couronnes, déco à poser et à suspendre, attrape-rêves, boîtes à mouchoirs, sapins en bois, horloges stylisées, ronds de serviette, plateaux en mosaïque, jacinthes en pot…L’exposition-vente (dès 0,50 euro) se tiendra dans le réfectoire. Des résidents apporteront leur contribution à l’oeuvre collective, pour un jusqu’auboutisme en bonne et due forme, en coudoyant leurs mentors.

Un fond musical conférera à l’ensemble une atmosphère appropriée, un poste étant par ailleurs dédié à l’élaboration des paquets-cadeaux, au cas où. En outre, comme les coups de cœur, ça creuse et peut donner soif, des gaufres attendront le bon vouloir des acheteurs consentants, de même que du café et du jus de pomme chaud parfumé à la cannelle. Il est bon de savoir que tout l’argent récolté durant cette journée ira gonfler le compte destiné aux ateliers. Puiser dedans afin de diminuer le coût d’un séjour pour les bénéficiaires, acquérir du matériel, etc. constituent deux exemples destinés à optimiser le train de vie des attributaires. Un retour à l’envoyeur en quelque sorte, mais sous le sceau d’une résolution pavée des meilleures intentions du monde…

                                                                                                               Michel Poiriault

                                                                                                               [email protected] 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche