Saône et Loire économie

Le Gaec Pardon à Tramayes - Le goût de l’authentique

Le cadre est bucolique, le paysage magnifique et l’ambiance sereine. C’est dans cet univers privilégié que la famille Pardon élève ses animaux pour proposer une viande goûteuse à souhait et des fromages aux séduisantes saveurs.

Il existe encore quelques havres de paix où il fait bon vivre. Et travailler. C’est le cas du côté de Tramayes où est installée, depuis 1974, la famille Pardon. Avec, au départ, Guy et Colette. Aujourd’hui, place à la génération suivante composée de trois associés. En l’occurrence leur fils Pierre, son frère Sébastien et l’épouse de ce dernier, Roselyne.

 

Prévenir plutôt que guérir

Sur les 240 hectares que compte l’exploitation, les animaux peuvent pâturer à loisir. Qu’il s’agisse des 150 chèvres de race alpine, des 50 vaches laitières de races montbéliarde et prim’holstein ou encore des 80 vaches charolaises. Même si le trio peut s’appuyer sur trois salariés qui travaillent dans la fromagerie, les journées commencent généralement très tôt pour se finir bien tard. Mais sans regret car « nous sommes passionnés par notre métier ». Avec, comme priorité, d’offrir un maximum de bien-être aux animaux. Ce qui passe, par exemple, par un souci permanent de leur santé. « Nous faisons énormément de soins préventifs à base de plantes. Nous ne faisons du curatif que lorsque nous n’avons pas le choix ». Soucieuse d’être au plus près de sa clientèle, la famille Pardon dispose d’un magasin (fermé uniquement en après-midi le vendredi et le dimanche) à proximité de l’exploitation.

« Les gens aiment bien venir assister à la traite. Nous les accueillons avec plaisir ». L’occasion de comprendre comment fonctionne le Gaec et tout le processus qui voit le lait devenir fromages de chèvre ou de vache, frais ou secs, natures ou parfumés. Sans oublier les savoureux beurre et crème à l’ancienne. « Nous avons un très bon rapport qualité-prix ». Ce qui fait également le succès des caissettes de viande charolaise.

 

Innover pour ne pas se scléroser

Loin de rester immobile, le trio n’hésite pas à innover. En créant, par exemple, des saucissons de bœuf au poivre, du chorizo de bœuf, de la noix de bœuf séchée ou encore un fromage à base de fleurs. « Nous nous remettons en question en permanence car nous avons une profession où il est impossible de s’endormir sur nos lauriers ».

 

Gaec Pardon

Chavannes

71520 Tramayes

Tél. 03.85.50.52.46 - 06.50.82.58.76

[email protected] 

www.gaec-pardon.com

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche