Saône et Loire économie

Emmanuelle Wargon, Secrétaire d'Etat à la transition énergétique est venue en Saône et Loire prend le pouls des professionnels du bâtiment

Rendez-vous était donné ce jeudi matin à Dracy le Fort avec les professionnels de la CAPEB Saône et Loire. Ce sont des échanges francs et directs qui ont été menés afin d'exprimer les situations auxquelles sont confrontés les professionnels du bâtiment. Les explications d'info-chalon.com.

C'est chez Sandrine et David Eudo, à Dracy le Fort, que le rendez-vous était donné pour Emmanuelle Wargon, Secrétaire d'Etat à la transition énergétique. Accompagnée de Jérôme Gutton, Préfet de Saône et Loire, Emmanuelle Wargon avait invité un certain nombre de professionnels du secteur du bâtiment afin d'échanger avec eux sur les conditions de la reprise économique alors que la France déconfine toujours un peu plus. 

La veille, le Préfet de Saône et Loire, avait exhorté tout le monde à reprendre le chemin du boulot. Une exhortation dans la droite ligne de la motivation voulue par le gouvernement. Sauf qu'il y a les incantations et il y a la réalité sur le terrain ! 

Une lourde problématique de rupture des chaines d'approvisionnements

La mondialisation étant ce qu'elle est, l'absence de stocks pour les artisans et la gestion à flux tendus, font que la crise du COVID19 n'a pas encore donné toutes ses conséquences. Même si les entreprises sont toutes désireuses de reprendre et au plus vite a rappelé Toni Spinazze, Président de la Capeb 71, reste que sur le terrain, la réalité de l'approvisionnement en matières premières complique quelque peu le redémarrage. Le Président de la CAPEB Saône et Loire a profité de la tribune accordée pour remercier d'ailleurs chaleureusement le Président du Conseil départemental de Saône et Loire, André Accary pour le don de 10 000 masques aux entreprises de l'artisanat du bâtiment. Un geste grandement apprécié alors que les entreprises essayaient de se maintenir à flots. 

Difficultés de se ravitailler avec des produits sanitaires venant d'Espagne ou d'Italie, difficultés de s'approvisionner sur le marché asiatique pour toute la partie climatisation, la mondialisation démontre ici toutes les limites du système, malgré toutes les bonnes volontés et les incantations gouvernementales. 

Le ras-le-bol de la surenchère des normes

Emmanuelle Wargon a évoqué de nombreux sujets avec les professionnels du secteur et l'un d'entre eux est revenu régulièrement sur la table. la question des habilitations RGE, des habilitations bois, gaz, électricité... Les professionnels du bâtiment ont déploré cette surenchère "insupportable" dans les habilitations et "un besoin de clarification au plus vite". 

Le sentiment d'une écoute attentive et volontariste

A l'issue de la visite ministérielle, les artisans ont salué "l'écoute constructive" alors que plusieurs pistes pour dévérouiller la reprise ont été évoquées par les professionnels, à l'image du rééquilibrage de la TVA entre celle de l'installation et celle de la rénovation, la question de la défiscalisation des heures supplémentaires, celui du retour des 39h payées 39h, un lustrage des organismes de certification, la question des surcoûts liés à la gestion du COVID. 

"La France s'est arrêtée plus vite et plus fortement que tous les autres pays"

Pour Emmanuelle Wargon, l'idée est que la France doit repartir au plus vite alors qu'au moment d'écrire ces quelques lignes, le niveau d'activité reste inférieur de 38 % d'une activité normale. Les risques d'une récession économique sont bien évidemment au coeur d'un certain nombre d'interrogations, et ce d'autant plus que la France vient d'enregistrer un record en terme d'inscriptions au chômage. "On doit travailler ensemble pour retrouver des conditions normales et faire en sorte que les carnets de commande retrouvent leurs niveaux". Des ambitions entendues même si à l'image de Denis Guigue, menuisier à Ménetreuil ou de Pascal Fragassi, menuisier à Saint-Martin en Bresse, il faudra changer un certain nombre de logiciels afin d'accélerer les conditions de la reprise.

Laurent Guillaumé 

Annonces