Saône et Loire

10ème Congrès de la CGT Éduc'Action 71 à la Maison des Syndicats de Chalon-sur-Saône

Dans une ambiance studieuse mais conviviale, ce jeudi 8 octobre 2020, se tenait le Congrès du syndicat départemental CGT Éduc'Action de Saône-et-Loire, à la Maison des Syndicats de Chalon-sur-Saône. Plus de détails avec Info Chalon.

Hier, jeudi 8 octobre 2020, dès 9 heures, se tenait le 10ème Congrès du syndicat CGT Éduc'Action de Saône-et-Loire, à la Maison des Syndicats de Chalon-sur-Saône.


Dans le respect des consignes sanitaires, ce congrès fut l'occasion de faire le bilan de ses trois dernières années, «débutée par une politique centriste, antisociale, sous la présidence de François Hollande et se finissant par à une politique libérale assumée», et de faire le bilan des nombreuses actions menées par la CGT Éduc'Action 71 : activité de la commission exécutive du syndicat, élections professionnelles de 2018, syndicalisation, formation syndicale, coopération avec les autres instances de la CGT, actions intersyndicales et avec des collectifs, soutien et conseils aux syndiqués et aux collègues, mobilisation et les manifestations diverses (loi Travail, réformes de la voie professionnelle et du BAC GT, réforme de la Fonction publique, statut des cheminots, réforme des retraites etc.).


Toute la durée du congrès, des échanges ont eu lieu afin de définir la feuille de route de la CGT Éduc'Action 71 pour les trois prochaines années, dans le cadre d'un projet où «l'école se doit d'être égalitaire,épanouissante et formatrice».


Les membres du syndicat ont pris le temps de débattre sur leur métier, leurs conditions de travail et comment l'action syndicale doit permettre de s'emparer des questions qui les touchent dans leurs vies professionnelles et porter leurs revendications.


Par ailleurs, à l'issue de ce congrès, les syndiqués ont procédé à l'élection d'une nouvelle commission exécutive, à la tête de laquelle Cyrille Bernizet occupera désormais le poste de secrétaire général,succédant à Sandra Gaudillère, qui s'est vue confiée d'autres missions, comme l'égalité hommes/femmes, à l'Union nationale des syndicats de l'Éducation nationale (UNSEN) et à la Fédération du syndicat.


«Au printemps prochain, on a choisi de limiter notre temps à une seule journée mais de l'axer complètement sur notre feuille de route pour les trois prochaines années, au niveau départemental. On s'est appuyé sur la feuille de route nationale pour la décliner avec nos moyens et nos forces militantes. Le but, aujourd'hui, c'était d'échanger avec nos syndiqués sur leurs besoins ce qu'on pouvait faire pour eux, au niveau départemental. Ce qu'on fait bien, ce qu'on fait pas bien... », nous indique l'ex-secrétaire.


Côté effectif, le syndicat se maintient et gagne des adhésions «petit à petit» sur certains corps. Dans l'enseignement, le syndicat majoritaire étant la FSU, suivi du SNES.


«Dans le département de Saône-et-Loire, on a plutôt de bons rapports avec les autres syndicats», nous assure Sandra Gaudillère.


Cette commission exécutive renouvelée devra traduire par des actes, les objectifs avancés par le 10ème Congrès : renforcer la position de la CGT Éduc'Action 71 «afin de défendre tous les personnels de l'Éducation, de porter une autre vision de l'École, de se battre pour un avenir sous le signe de la justice sociale, de l'emploi pour toutes et tous, d'une meilleure répartition des richesses et d'une baisse du temps de travail».


«C'est une réunion qui a été difficile à organiser, à cause du contexte sanitaire mais pas que! Les conditions de travail dans les établissements scolaires se dégradent avec la pression hiérarchique. Tous les enseignants reçoivent sur la tête, à la rentrée, des réunions, des formations, des injonctions, des heures sup', une pression continue. Tout est fait pour que les enseignants ne puissent pas réfléchir à leur métier et là, ce qu'on a réussi à faire, dans ce congrès, c'est de prendre un temps pour discuter de notre vécu et de réfléchir sur qu'est-ce que c'était notre métier», nous dit le secrétaire général fraîchement élu.


«On a tous appris les uns des autres et ça nous donne une feuille de route pour les trois ans qui viennent», conclut Cyrille Bernizet.


Prochaines actions de la CGT Éduc'Action 71, un rassemblement de soutien aux AESH et les accompagnants des élèves en situation de handicap, le samedi 17 octobre, à Dijon.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche