Société

Emmanuel Macron confirme un couvre-feu pendant au moins quatre semaines à Paris et huit métropoles

L'information circulait depuis quelques heures.

Sans surprise, c'est bien un couvre-feu qui a été annoncé par le Président de la République. Un couvre-feu qui concerne exclusivement les grandes métropoles françaises, Paris, l'Ile de France et les 8 principales métropoles. Un couvre-feu qui s'appliquera à partir de samedi minuit et pour les 4 prochaines semaines dans un premier temps et probablement jusqu'au 1er décembre. Au-delà, il appartiendra au Parlement de s'exprimer. 

Emmanuel Macron a souligné qu'il serait «disproportionné de reconfiner le pays», le «couvre-feu est une mesure pertinente». «On en a vu la pertinence en Guyane. Le ralentissement des contacts sociaux nous a permis d'être efficace en Mayenne, en Guadeloupe», assure-t-il.

«La décision que nous avons prise, c'est un couvre-feu, qui va s'appliquer à la région Ile-de-France, et à huit métropoles : Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Rouen, Toulouse, Montpellier, Saint-Etienne. Ce couvre-feu se fera entre 21 heures et 6 heures du matin et commencera ce samedi à minuit. Il durera pour quatre semaines», détaille le chef de l'État. 

«Pour ceux qui rentrent du travail après 21 heures, il y aura une autorisation. Pour ceux qui ont des urgences sanitaires, il y aura des autorisations. Il n'y aura pas une interdiction de circuler mais une stricte limitation aux bonnes raisons», précise le chef de l'État. Mais, «on n'ira plus au restaurant, faire la fête, chez des amis» après 21 heures. 

Pour faire respecter le couvre-feu, «il y aura des contrôles et des amendes de 135 euros et en cas de récidive, c'est 1500 euros», rappelle le président. «On va mobiliser de manière proportionnée. Ce que j'espère, c'est que chacun soit conscient des risques et de l'enjeu».

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche