Culture

Rencontre lecture à Chalon sur Saône avec le poète Laurent Grisel

La salle de l’Esperluette a bien failli manquer de places pour accueillir le public du poète : les habitués de ses écrits mais aussi les avides de découvrir, venus entendre la lecture de passages de son nouveau recueil « Climats », abordant cette problématique sous tous ses aspects : physique, psychologique, politique et financier.

« Une écriture qui nous fait prendre conscience des problèmes écologiques, du réchauffement climatique. Le livre est extra car il allie connaissances et poésie, ce qui émeut plus que les discours des grands savants. La force du texte aide à la prise de conscience. Une rythmique dans l’écriture, portée par sa voix. »

« J’ai été séduite par tout l’aspect scientifique qu’il a réussi à donner, que ce soit la géopolitique, l’astronomie ou autre. C’est la première fois que j’entends de la poésie qui est appuyée sur des connaissances. J’ai été fascinée. »

Comment passer de la guerre à la paix est le questionnement qui motive les écrits de Laurent. Ecrits empreints d’une vision cosmique car comme il le dit « je ne regarde pas que les humains, j’ai aussi une sensibilité au ciel. »

Un mélange de contact avec la terre et avec le ciel qui nous redonne notre dimension d’humain illimité.

Humain vibrant et déployant sa force en contact avec les éléments visibles et invisibles, sensibles au tangible et à l’intangible mais aussi acteur et responsable de l’état de notre planète.

Le message de conscientisation de l’être inclut dans une humanité dont il est acteur, dont les actes ont des conséquences, laisse entendre sa voix: « Il faut un poème pour que la conscience de l’éternité nous montre sa fragilité,(…)Sentir, comprendre et agir pour éveiller à une pleine conscience de notre humanité. »

Un livre engagé, construit sur le mode des poèmes épiques, livrant une aventure dont la traversée suit le désir d’écriture de la plume, sans nécessité de relater tous les évènements.

Le public est reparti charmé :

« Belle découverte. Quand je lis ces textes, je ne les fait pas vivre de la même façon. Cela me donne envie de le relire. »

« On l’a découvert. Je le connaissais de nom mais je n’étais jamais rentrée dans son œuvre. J’ai vraiment eu un coup de cœur. »

« Cela m’a donné envie de le lire et de voir comment ses textes ont été mis en scène. »

« Belle expérience que d’entendre les mots par celui qui les a écrit. On les comprend différemment. »

Un temps de lecture qui permet de s’arrêter sur notre humanité, et être, juste être, un instant, à l’état de récepteur, en sensations vibrantes.

« Un souffle de poésie qui fait du bien. "

« J’ai senti une écoute chaleureuse, humaine de la part du groupe, prenant conscience du talent de Laurent. »

« Ce qui est chouette dans la poésie c’est que chacun fait sa propre nourriture de ce que nous donne le poète. »

L’évènement a été présenté par Sophie Fabre, responsable des actions culturelles à  la bibliothèque de Chalon-sur-Saône, qui soutient ce projet des Bibliambules, dans le cadre du festival Pages en Scène, visant à donner de la voix pour faire entendre de la poésie.

Pour en savoir plus sur Laurent Grisel, son blog: imagine3tigres.net

Sophie Mère

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche