Opinion

Zone bleue quartier de la gare de Chalon sur Saône - "Elle va dissuader des usagers de prendre le train" pour la CAPEN71

Un appel est lancé à se réunir le vendredi 20 septembre à partir de 17h devant la gare chalonnaise.

Communiqué de presse

 

En imposant dès ce mois de septembre une zone bleue autour de la gare, la municipalité chalonnaise va pénaliser des usagers qui ont fait le choix raisonnable d’utiliser le train plutôt que leur bagnole pour aller travailler à Beaune, Dijon, Mâcon, Lyon... Tôt le matin, il leur faudra chercher une très hypothétique place de stationnement, gratuite.

Certains ont déjà renoncé à prendre le train. Combien ? Ont-ils été consultés ?

Ces citoyens chalonnais font eux aussi vivre les commerces et autres activités de la Ville oude l’agglo et ont le droit d’être considérés à égalité avec les habitants des quartiers limitrophes.

Alors que des villes ont compris qu’il fallait désormais réduire la place de la voiture dans la ville pour favoriser les transports publics (particulièrement le train...) et les modes de déplacement doux (particulièrement les piste cyclables...), la municipalité impose un choix inverse, contraire à l’intérêt général et aux enjeux prioritaires de la transition écologique et d’un urbanisme durable.

Cette décision ne fera qu’aggraver les difficultés chroniques de circulation et de stationnement qui empoisonnent la ville depuis des décennies.

L’urgence serait plutôt en ce moment d’améliorer l’accessibilité de la gare aux handicapés* et les liens cadencés de transports publics – gratuits - à destination des communes du Grand Chalon.

Les mesures actuelles et le PLUi, notamment en matière de déplacements, ne sont pas à lahauteur des ambitions d’une ville qui devrait s’engager résolument dans sa transitionécologique.

*Appel aux citoyens à se mobiliser le vendredi 20 septembre de 17 à 20H devant la gare

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche