Saint-Rémy

"Pas de choc fiscal à Saint Rémy " annoncent Florence Plissonnier et Alain Mère

A la veille du conseil municipal entérinant le budget municipal, Florence Plissonnier et Alain mère, 1er adjoint aux finances ont souhaité apporter quelques éclairages sur la situation financière de Saint Rémy. Les explications d'info-chalon.com.

En dehors de la hausse fiscale la première année, la majorité municipale de Saint Rémy s'apprête à valider un budget qui fige pour la 4e année consécutive la fiscalité locale pour les San Rémois. Une bonne nouvelle évidemment alors que le pouvoir d'achat n'est pas forcément au beau fixe et que d'autres communes n'auront pas cette délicatesse vis à vis de leurs administrés. 

"Malgré la perte cumulée sur 5 ans de l'équivalent d'1 million d'euros en terme de terme de dotations et compensations de l'Etat, on tient les commandes" ont lancé en choeur Florence Plissonnier et son adjoint, Alain Mère, "sans oublier que les tarifs des services proposés à la population resteront stables également". 

En 2018, la commune entend encore restreindre la dette à hauteur de 400 000 euros pour s'établir à 6,4 millions d'euros soit au total une dette en baisse depuis l'élection de Florence Plissonnier et son équipe de près d'1 million d'euros. 

Côté investissements ? 

La commune entend finaliser les aménagement du parc municipal et des frais d'exhumations au cimetière par exemple alors que bien évidemment les travaux de la salle Brassens représentent la grande majorité de l'enveloppe dédiée aux investissements communaux. Une nouvelle enveloppe de 25 000 euros viendra s'additionner aux 27 000 et 53 000 euros des deux années précédentes pour les travaux de conformité de l'accessibilité des bâtiments communaux. 

42 000 euros seront injectés par la rénovation de l'ESCALE avec notamment les boiseries et le chauffage ou encore 18 000 euros à la mairie avec la sécurisation du rez de chaussée. Il est également prévu une nouvelle enveloppe de 20 000 euros pour l'installation d'alarmes anti-intrusion dans les écoles  et l'aménagement d'une plate-forme bitumée au Cosec pour 20 000 euros. 

Côté voiries, une enveloppe de 578 000 euros est prévue pour la réfection des chaussées et trottoirs rue Jacques Briet et voiries de Cortelin dans la continuité des travaux d'assainissement menés par le Grand Chalon. 

Les deux élus ont tenu à rappeler que l'écart de dette entre la strate régionale et Saint Rémy se réduirait à 36 euros/hab (en partie lié à l'explosition de la dette moyenne régionale).

Côté fonctionnement ? 

Les élus San Rémois ont rappelé "les efforts importants en terme de rationalisation et de mutualisation menés au sein des services. Depuis 2013, on est à - 12,7 % en terme des dépenses de fonctionnement". 

Les subventions aux associations San Rémoises resteront inchangées cette année. 

Mardi soir le conseil municipal se réunit en séance plénière pour le vote du budget.

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche