Rugby : vers une reprise de saison amateur reportée au 13 mars ?

Le rugby amateur, comme beaucoup de sports collectifs, souffre du manque de compétitions et surtout de pouvoir s’entrainer correctement en vue d’une reprise de saison annoncée par la FFR au 13 mars 2021.

De la Fédérale 1 à la 4e Série régionale, le rugby amateur est obligé de se plier aux décisions gouvernementales, les dernières annoncées par le Premier Ministre Jean Castex reportant les entrainements avec contact au delà du 20 janvier 2021.

Il en va de la survie des clubs qui de toute évidence vont voir des licenciés disparaitre de leurs effectifs et si toutefois ce n’est pas le cas, il y a un risque majeur quand on joue au rugby, les chocs impératifs et nécessaires pour la pratique ( placages, mêlées, jeu en touche, etc …) d’ou la nécessité d’être en forme physique pour empêcher de nombreux accidents. Une règle valable dans tous les sports, qui dit compétitions dit un bon entrainement, une maitrise de soi et le rugby, sport de contact par excellence, doit permettre de s’exprimer en étant en bonne condition physique et nous ajouterons, morale.

Plus d’entrainement et pas de vestiaires

Pas facile en ce moment de s’entrainer le soir avec un couvre-feu signifier à 18h sur la Bourgogne et peut-être sur toute la France. Les rugbymen ou rugbywomen évoluant dans les clubs amateurs sont tous et toutes des personnes travaillant  et ne pouvant s’entrainer que le soir à partir de 18h voir même 19h en règle générale.

Certains clubs demandent à leurs joueurs de venir s’entrainer le samedi matin pour ceux qui le peuvent, histoire de s’entretenir physiquement mais aussi de garder cet esprit convivial qui est une des bases fondamentale du jeu de Rugby. Encore faut-il pouvoir en cette période hivernale pouvoir accéder aux vestiaires pour se changer avant et après l’entrainement et prendre une douche chaude éventuellement. 

Les équipes dirigeantes sont assez responsables pour demander aux joueurs et entraineurs de respecter les consignes sanitaires, même sous la douche. Tout ceci est impossible avec les contraintes signifiées par l’Etat via les Préfectures. De leur coté les municipalités ne veulent pas se mettre hors la loi.

Il y a urgence d’une reprise

Il est urgent de prendre une décision pour permettre au rugby, comme à tous les sports collectifs, de reprendre les entrainements. Pour ce qui concerne le rugby il y aura de la casse physique liée à un manque de préparation si le championnat, quel qu’il soit, reprenait le 13 mars 2021. Les entraineurs ne veulent pas voir leurs joueurs terminées leur saison sur accident de sport, d’autant que pour ces amateurs cela peut être une menace sur leurs emplois au regard de leur travail. Sans compter les quelques subsides des buvettes qui permettent de soulager la trésorerie des clubs quand le championnat fonctionne.

Il faut permettre une reprise de ces entrainements rapidement et dans de bonnes conditions d’accès aux vestiaires et aux terrains et avant la fin de ce mois de janvier 2021. Et puis cela redonnera un peu de lien social tant voulu et prôné par le monde politique et Dieu sait que le rugby aime cet aspect social et solidaire qui se crée après les matchs certes mais aussi et surtout lors des entrainements, C’est là que se construit aussi l’esprit du rugby. 

Pensez à cela Mesdames et Messieurs les décideurs !

 

JC Reynaud

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche