Inauguration de panneaux explicatifs des remparts Saint-Vincent et Saint-Pierre

Dans le cadre de l'appel à projet «À vous d'inventer la Ville» 2018, c'est le projet de la mise en place de panneaux explicatifs sur l'histoire des remparts Saint-Vincent et Saint-Pierre qui a été retenu. Vendredi après-midi, c'était l'inauguration de ces panneaux. Plus de détails avec Info Chalon.

Vendredi dernier, Gilles Platret, maire de Chalon-sur-Saône donnait rendez-vous, à 16 heures, 14 Rempart Saint-Vincent, au porteur du projet, Thierry Martin, membre du Conseil de quartier de la Citadelle.


C'est dans le cadre d'une des 6 réunions qu'organise ce conseil de quartier que l'idée est venue. Ce dernier réfléchissait sur un moyen de valoriser le quartier de la Citadelle. C'est à ce moment que Thierry Martin a pensé aux remparts, cachés de nos jours par l'urbanisation de la ville.


«Ce quartier, j'en suis assez fier, est très riche et il y a beaucoup de choses dans ce quartier et ce premier projet-là, il me tenait vraiment à cœur», déclare le porteur de projet.


Le projet a été réalisé en partenariat avec le service Animation du Patrimoine, celui-là même qui a écrit le texte explicatif sur l'histoire des remparts dont l'édification a débuté avec Girolamo Bellarmato, ingénieur siennois recruté par François Ier juste avant sa mort, en mars 1547.


Les panneaux explicatifs sont d'ailleurs accompagnés d'une illustration issue des archives de Chalon-sur-Saône.


Ils ont été installés, selon les préconisations de l'architecte des Bâtiments de France, l'un Rempart Saint-Vincent et l'autre Rempart Saint-Pierre, au Squar des Anciens Combattants, vers la Passerelle.


Ces panneaux ont été réalisés sur le modèle de ceux existants Place de la Cathédrale Saint-Vincent, par la même entreprise, Polymobil, pour un montant de 4080 euros. L'entreprise Eiffage a, quant à elle, réalisé le terrassement et la pose des panneauxpour un montant de 2013 euros. Ce qui porte le coût total du projet à 6093 euros.


Le maire était accompagné de Bénédicte Mosnier, adjointe au maire en charge de la culture, et de Françoise Vaillant, conseillère municipale de la majorité chargée de mission Création du permis de végétaliser en pied d’immeuble.

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche