L’Entente naturaliste de Bourgogne demande au Préfet d'abroger l'autorisation de déterrer les blaireaux

Communiqué :
L’Entente naturaliste de Bourgogne a adressé un recours gracieux au préfet de Saône-et-Loire lui demandant d’abroger l’autorisation de déterrage qui permet de détruire le Blaireau d’Europe (Meles meles) sans limitation et à compter du 15 mai.
L’Entente naturaliste de Bourgogne, qui regroupe l’Association ornithologique et mammalogique de Saône-et-Loire, la Société d’histoire naturelle d’Autun et La Choue (Étude et protection des rapaces nocturnes en Bourgogne Franche Comté), conteste l’autorisation délivrée par le préfet au motif notamment qu’en intervenant si tôt, le déterrage perturbe gravement la reproduction de l’espèce en entrainant la destruction de familles de blaireaux.
Le Blaireau peut être détruit par déterrage du 15 mai au 15 janvier. Chaque année, 700 blaireaux sont déterrés et détruits au printemps et en été en Saône-et-Loire.
L’Entente naturaliste de Bourgogne estime que la pratique du déterrage est contraire à l’intérêt général qui s’attache à la protection de l’espèce, sachant qu’un grand nombre de blaireaux sont tués par la circulation automobile. L’autorisation délivrée par le préfet, alors qu’il n’y est pas obligé, dénote de la part de l’État un manque d’attention à la biodiversité.

Contact : 06 80 63 06 98

L’Entente Naturaliste de Bourgogne est une structure informelle rassemblant :
La Société d’Histoire Naturelle d’Autun, fondée en 1886, RUP en 1895
La Choue, fondée en 1979 spécialisée dans l’étude des rapaces nocturnes
L’Association Ornithologique et Mammalogique de Saône-et-Loire, fondée en 1977

Courrier : Entente Naturaliste de Bourgogne, chez AOMSL
Espace Jean Zay, 4 rue Jules Ferry 71100 Chalon-sur-Saône

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche