Chalon sur Saône

Programmation de mi-saison alléchante au Conservatoire du Grand Chalon

De septembre à décembre 2021, découvrez l'ensemble des événements qu'ils ne faut rater sous aucun prétexte!

Vendredi, à 10 heures, dans la salle de l’Auditorium du Conservatoire du Grand Chalon se déroulait une présentation à la presse de la mi-saison 2021-2022 organisée par l'équipe à Robert Llorca, Directeur du Conservatoire. 

Face à la presse (de gauche à droite) : Nicolas Royer, le Directeur de  l’Espace des Arts Scène nationale Chalon-sur-Saône, Robert Lllorca en compagnie d’Anne Briset, Responsable diffusion et action culturelle (programmation) et de Jean- Jacques Parquier - Responsable Théâtre.

C’est Robert Llorca qui ouvrait la séance (Extraits du discours): « Bienvenue à tous à la présentation de la nouvelle mi-saison du Conservatoire du Grand Chalon qui se déroule sur le plateau de l’Auditorium. Suite au contexte sanitaire, nous avons décidé de faire comme nos collègues de l’Espace des Arts et de vous proposer un programme de présentation sur les quatre premiers mois de la saison 2021-2022 ; c'est-à-dire de septembre 2021 à décembre 2021. Cette saison, elle repart avec tout un tas de projets, tout un tas de rêves. On est reparti sur une vitesse de croisière, c'est-à-dire que l’on va essayer de faire comme si la saison allait devenir normale […] On espère d’ailleurs pouvoir vous présenter en décembre la saison janvier-Juin 2022 parce que cela voudrait dire que l’on revient à la normale ! C'est-à-dire que l’état d’urgence sanitaire serait terminée et que l’on pourrait venir aux spectacles dans la joie, et la bonne humeur mais aussi sans les masques et les gestes barrières […] On reste persuadés que le spectacle reste une chose indispensable et qu’il ne faut jamais l’arrêter et encore plus en cette période même si les choses sont très compliquées pour tout le monde […] Donc cette saison à venir, on va la dérouler parce qu’on est partis sur le principe de tisser encore plus les liens. Vous savez que cet établissement est un établissement aussi de transmission et d’enseignement où l’on essaie de tisser des liens avec tous ses usagers parce qu’il faut savoir qu’ils sont nombreux : 2000 élèves qui franchissent de 3 à 6 fois par semaine les portes de l’établissement. Nous sommes présents également dans les crèches, les écoles, dans les collèges et dans les lycées à longueur de journée […] Donc cet établissement, il a pour vocation de tisser des liens : tisser des liens entre les usagers mais aussi tisser des liens entre les artistes eux-mêmes car nous avons une grosse politique de résidence, de commande et de création et non pas que du répertoire. Nous voulons aussi tisser des liens entre tous les usagers en espérant qu’un jour, tous les habitants du Grand Chalon, usagers d’un moment ou d’un autre, usagers d’un spectacle… viennent assister à une conférence, un stage… […] Pour cette année, nous avons l’idée de travailler avec tous les centres possibles et vous retrouverez aussi ces liens avec les artistes locaux, régionaux et nationaux qui vont être mixer au cours de la saison dans les spectacles […] Nous allons aussi mixer les équipes et travailler avec un maximum de partenaires. D’ailleurs je salue la présence de Médéric pour l’Arrosoir même si on travaillera en premier lieux avec l’E.D.A, notre fidèle partenaire de toujours mais aussi avec LaPéniche, l’ensemble des associations culturelles du territoire, les structures culturelles, les équipes culturelles et avec l’ensemble des partenaires qui sont en train de nous rejoindre sur des projets soit sages, soit pas sages du tout ! »

         

Nicolas Royer, le Directeur de  l’Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône, ajoutait (Extraits du discours): « […] Alors pour revenir sur l’esprit de ce 18 septembre qui concerne cette grande rentrée commune, ce n’est pas l’Espace des Arts qui invite, c’est tout le territoire du Grand Chalon. On a la chance sur ce territoire d’avoir un Conservatoire qui est l’un des plus grands, des plus beaux, non seulement de la Région mais aussi au niveau national ! On a la chance aussi d’avoir l’un des plus vieux club de jazz en France avec l’Arrosoir et la chance d’avoir LaPéniche, une scène de musique actuelle les plus novatrices sur notre territoire. Nous avons aussi la Méandre, même si cette année, ils ne font pas partie du projet pour x raisons qui leur appartiennent, le CNAREP avec Chalon Dans la Rue et c’est quand même une chance incroyable sur ce territoire d’avoir tous ces acteurs culturels. Une chance d’avoir aussi tous ces lieux, ces salles et puis des directeurs, des directrices, des collaborateurs dans chacun de ces lieux qui tissent de plus en plus de liens entre eux, parce qu’il ne s’agit pas aujourd’hui de mettre en avant une structure mais bien de mettre en avant un territoire et sa richesse. Nous concernant, je ne crois pas que l’on soit essentiel, ce n’est pas vrai et d’ailleurs on le voit bien certaines fois dans les réservations de spectacles. Aussi, c’est pour cela que l’on a besoin de vous, pas pour dire que l’on est géniaux mais pour faire le relais qui permettra de retisser un lien avec la population et c’est cela qui est essentiel! C’est un lien où on doit tous se rejoindre autour d’un combat qui doit être politique et qui doit être humaniste pour que le territoire soit aussi un territoire de la pensée. Et donc, je pense que cela est important et je pense que tous ensemble, Sophie (LaPéniche), Médéric (l’Arrosoir), Bruno (CNAREP)… on partage cette ambition qui n’est pas de mesurer les égos mais qui est bien de mettre en avant des projets. C’est notre volonté et je crois en cela et je crois que c’est assez rare sur un territoire […] Avec tous nos partenaires, ce sont des échanges toute l’année qui nous permettent de co-construire des projets car ici à Chalon, on est à l’endroit de la création, on n’est pas des garages qui accueillont des spectacles de diffusion. Cette terre, qui est une terre ouvrière, une terre de cols bleus comme je le dis souvent est une terre de création. Pour preuve, on a souhaité pour la première fois donner les moyens à Christophe Girard afin qu’il créé une œuvre de jazz contemporain en mettant des moyens, des moyens associés avec le Conservatoire, l’Arrosoir, l’E.D.A, pour être encore plus fort et lui donner du temps. Les artistes ont besoin de temps pour imaginer, rêver leurs projets, répéter… donc les accueillir dans des conditions techniques les plus dignes possibles (Spectacle Space, time and Mirror prévu le 3 décembre) ! ».

            

Anne Briset poursuivait la présentation de la saison axée sur des liens visibles et invisibles qui sont l’empreinte même du Conservatoire du Grand Chalon à travers la transmission, la création et les découvertes artistiques. 

Pour Jacques Parquier, côté théâtre, il ne faudra pas rater : ‘La petite histoire’ de la compagnie Théâtre à Cran mais aussi ‘En attendant Godard’ de la compagnie 12 h 07 …  

Même si tous les spectacles de mi-saison cette année seront de qualité, Info-chalon vous conseille quelques grands événements à ne pas manquer :

-          Tout contre les bêtes (spectacle musical), le lancement de saison vendredi 10 septembre à l’Auditorium à 20 heures (Conservatoire)

-          La Rentrée + que Jamais (rentrée commune de tous les acteurs culturels) le samedi 18 septembre notamment avec les musiciens du P’tit Bal Chalonnais au Théâtre du Port Nord  à partir de 17 heures  

-          Joe Lovano Trio Tapestry (événement jazz) mardi 21 septembre  à l’Auditorium à 20 heures (conservatoire)

-          Opening Festival Dancing People Don’t Die : Le Chapelier Fou (Musique de chambre avec ensemble de 7 musiciens), le jeudi 7 octobre à 20 heures à l’auditorium (Conservatoire)

-          ‘La Petite Histoire’ : « La Piccola » (théâtre) de la compagnie Théâtre à Cran au théâtre Piccolo le dimanche 14 novembre à 11 heures

-          L’Amour Sorcier (Danse) le mardi 23 novembre à 21 heures à l’Espace des Arts 

-          L’Orchestre Philarmonique Royal de Liège (concert), le mardi 30 novembre à 20 heures à l’Espace des Arts 

-          Space, Time And Mirror (Jazz), le vendredi 3 décembre à 20 heures à l’Espace des Arts.

-          Orchestre Symphonique du Conservatoire (concert) le dimanche 12 décembre à 17 heures à l’Auditorium (Conservatoire)

-          Brass Band du Grand Chalon, concert de Noël le samedi 18 décembre à 16 heures et 19 heures salle de l’Auditorium (Conservatoire)   

Programme à découvrir sur le site du Conservatoire du Grand Chalon (conservatoire.legrandchalon.fr).

Mentionnons que lors de cette conférence de nombreux partenaires du Conservatoire du Grand Chalon étaient présents.  

J.P.B