Chalon sur Saône

CONSEIL MUNICIPAL - "Une séance historique" pour Gilles Platret

Le conseil municipal a voté l'acquisition pour 1,4 million d'euros du bâtiment qui accueillait la Banque de France, rue de la Banque.

Sur sa page Facebook personnelle, le maire de Chalon sur Saône a tenu à saluer ce qu'il a qualifié comme une "Séance historique hier soir au conseil municipal avec l’achat du bâtiment et du parc de la Banque de France, ensemble exceptionnel de 3000 m² de surface bâtie en parfait état, avec un jardin de 722 m² qui va ainsi devenir le jardin public le plus central de Chalon.

En plein cœur de notre ville, ce bâtiment pourra accueillir des services ouverts au public car les besoins ne manquent pas. Il appartiendra ainsi à la prochaine équipe municipale de faire le choix de sa destination.

Cette acquisition constitue une opportunité qu’il ne fallait pas manquer. Son prix (1,4 M€) est quasiment compensé par la vente du bâtiment de l’ancien évêché (1,25 M€), bâtiment délabré que nous venons de vendre.

Mais la séance du conseil municipal d’hier a permis d’aborder bien d’autres points, comme la transformation du Carmel en centre de loisirs pour les enfants de Chalon (avec conservation de la chapelle comme lieu d’exposition pour les artistes locaux), le lancement des travaux de transformation du quai Gambetta à l’automne, le début de la végétalisation des cours d’écoles pour lutter contre les fortes chaleurs de fin d’année scolaire, des réfections de routes et de places dans les quartiers de notre ville, le développement des services aux familles et aux seniors, etc, etc.

Nous sommes en pleine préparation de notre budget, qui sera voté le mois prochain. Ce sera un budget d’action, qui renforcera l’attractivité de Chalon et la politique de services publics en direction de tous les Chalonnais.

Nous le faisons dans une optique de sérieux budgétaire en maîtrisant nos charges, en n’augmentant pas les tarifs communaux (que nous avons baissés de 10% il y a un an), en n’augmentant pas non plus les impôts locaux, lesquels n’ont pas augmenté en six ans de mandat (ils ont même baissé pour la taxe d’habitation en 2016-2017).

Bref, ces orientations budgétaires visent à poursuivent la transformation de Chalon et l’accompagnement des Chalonnaises et des Chalonnais de toutes les générations !".

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche