Lux

Pour la CAPEN 71, "la suppression de la ligne 2 ne tient pas compte de l'avertissement de la COP 21"

"La COP 21 vient à peine de claironner ses discours vertueux et des municipalités regardent ailleurs, poursuivant leurs politiques locales de transports et mobilité sans tenir compte des avertissemenbts, en totale contradiction avec les urgences climatiques. C'est l'inverse que choisit le Grand Chalon et sa nouvelle majorité, incapable de penser l'avenir des déplacements dans son territoire. Exit les quelques bonnes intentions du Chalon Durable et les engagements et obligations du PPRI. Quel rapport avec la suppression de la ligne 2 du réseau pour la remplacer par un transport à la demande  ? l'incohérence. C'est bien la politique des transports et des déplacements qui est un des facteurs déterminant de réduction  des gaz à effet de serre, de lutte contre les inégalités et pour la défense de l'accès aux services publics, la préservation des espaces naturels et la lutte contre les crues. C'est bien la cohérence de toutes les micro-décisions prises aujourd'hui qui feront le quotidien de demain dans ces domaines. La suppression de la ligne 2 concerne aussi la municipalité de Lux et ses usagers, que celles de Sevrey ou Châtenoy ou de Saint Rémy. Elle va accentuer la dégradation des conditions de vie de personnes fragiles auxquelles on n'a pas demandé leurs avis" précise le communiqué adressé par Thierry Grosjean, Président de la CAPEN 71.

Annonces