Saint-Rémy

Le Saint-Rémy Tennis de Table, armé pour rebondir

Après l'arrêt de la pratique du tennis de table pour les raisons que nous connaissons, le club de tennis de table san-rémois est prêt pour son retour. Les regrets de la saison passée liés à l'arrêt du championnat prématuré, alors que l'équipe 1 était leader de sa poule, sont déjà envolés. Désormais les regards sont tournés vers l'avenir et la nouvelle saison qui se lance.

Dans le sport comme dans la vie de tous les jours, savoir rebondir après une crise n'est pas une chose aisée. Pourtant, le Saint-Rémy Tennis de Table ne s'est jamais porté aussi bien, et son rebond est déjà en cours. 
En effet, même si la pratique sportive a été suspendue durant de nombreux mois, les activités au sein du club ont été dynamiques comme rarement. Ainsi, l'effectif san-rémois s'est accru de 5 nouveaux joueurs, et pas des moindres. En tête d'affiche : Théophile Dhotel, numéro 316 français (meilleur joueur de l'histoire du SRTT), en provenance du Creusot. Il arrive en terrain connu puisqu'il dirige l'entraînement du mardi soir au COSEC depuis plusieurs années maintenant. Théophile Dhotel n'a pas fait cavalier seul lors de son voyage Le Creusot-Saint-Rémy : il est venu accompagné de Clément Prévot (classé 19). Lui aussi connaît bien la maison : le SRTT est son club formateur, et les retrouvailles sont pleines de promesses. Enfin, trois transferts en provenance de Beaune viennent garnir la famille san-rémoise : Corentin Meneau (classé 10), accompagné de deux jeunes joueurs : Thomas Poulachon (classé 6) et Enzo Calard (classé 5). 
 
Avec ce recrutement XXL, les ambitions san-rémoises peuvent être hautes. Tout d'abord d'un point de vue structurel, le club veut changer de dimension. Dans un premier temps, le SRTT cherche à augmenter son nombre de licenciés. Outre le recrutement effectué durant l'intersaison, le mois de septembre est toujours synonyme de nouveaux joueurs, notamment jeunes et loisirs. Le club pourra aussi compter sur son antenne à Moroges, dorénavant entraînée par Théophile Dhotel le lundi soir. En plus de cela, le club veut s'adresser à de nouveaux publics, et notamment les centres de loisir, toujours par le biais de l'entraîneur Théophile Dhotel. Sur le moyen terme, le club ne cache pas son vœu de devenir moteur et leader sur le bassin chalonnais. 
 
Enfin, sportivement, le SRTT compte bien mettre fin à la malédiction de la montée en R1, qui échappe à l'équipe 1 depuis maintenant deux saisons. Avec le recrutement réalisé et la progression toujours constante des jeunes san-rémois membres de l'équipe 1, le SRTT partira favori pour la montée au plus haut rang régional, et rêve même de la prénationale... Outre l'équipe 1, les autres équipes san-rémoises paraissent également parées pour tenter de monter d'une division cette année. 
 
Avec la réouverture du gymnase le 15 septembre prochain (sauf contre-ordre lié au Covid-19) et la reprise du championnat le 20 septembre, la nouvelle saison est déjà dans toutes les têtes, et elle s'annonce radieuse. 
 
 
Plus d'infos sur le site internet : https://saintremytennisdetable.jimdofree.com/

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche