Varennes le Grand

À Varennes-le-Grand, on fait du jus de pomme pour une bonne action !

Le 27 novembre, pour chaque cubi de jus de pomme vendu, les propriétaires des « Vergers de Varennes » ont versé 1 euro à l’association « Aidons Téo ».

Chaque année, un pressoir itinérant extrait le jus de leurs pommes entre septembre et novembre. Mercredi, M. et Mme Begin ont sélectionné « Le camion qui presse », une entreprise mosellane qui peut produire 600 l / heure.

En bons voisins, les pompiers ont proposé que le matériel de Nicolas Barranco, placé sur remorque, s’installe sur leur parking.                                                                                                 

Pour remercier les professionnels du CPI, le couple Begin a décidé de donner une partie de ses bénéfices à « Aidons Téo ».  Cette association finance les soins d’un jeune enfant, grièvement brûlé à l’âge de 15 mois.

Les personnes présentes ont découvert les étapes de la fabrication du jus de pomme.

Des machines ont lavé puis broyé les fruits du couple et ceux d’un jeune producteur.
8 tonnes de pommes ont été pressées dans la journée. Le pressoir a séparé le jus de la pulpe et un tamis a complété le travail.

Puis le liquide ainsi recueilli est pasteurisé à 85° et mis sous vide dans des emballages bags in box de 3 litres.

Il peut être conservé pendant 2 ans. Après l’ouverture, il faudra le consommer dans les 60 jours et respecter la chaîne du froid.

Les fruits sortis des caisses ont été  transformés assez rapidement en jus sous les yeux étonnés des Varnois. 
En 2005, M. et Mme Begin ont repris un verger à l’abandon.

Depuis 2010, Patrick se consacre surtout à la gestion du verger. Des employés saisonniers l’aident pour la cueillette, le ramassage des fruits au sol, le nettoyage des lieux et pour la taille des arbres en hiver. 

Brigitte s’occupe du magasin « Les Vergers de Varennes ». Les clients sont ravis d’acheter des fruits et des légumes frais, mais aussi des produits artisanaux. Ce lieu de vente bien achalandé, propose deux autres rayons, l’un pour la boucherie charcuterie et l’autre pour la crèmerie.

Sur le parking du CPI, les propriétaires des « Vergers de Varennes » ont montré une des activités de leur profession. Cette animation pédagogique a aussi révélé leur générosité car une partie de leur vente doit être versée à l’association « Aidons Téo ». 

 

P.REGENET

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche