Lancement d'Octobre Rose 2020 à Chalon-sur-Saône

À l'occasion du lancement d’Octobre Rose, responsables d'associations et élus locaux étaient conviés pour le coup d'envoi de ce mois dédié à la promotion du dépistage organisé du cancer du sein, au Port Villiers, à Chalon-sur-Saône. Détails et retour en images avec Info Chalon.

Cette année, le contexte sanitaire ne doit pas nous faire oublier que le cancer est encore la première cause de mortalité en France et que le cancer du sein touche encore une femme sur huit, avec 12 000 décès chaque année.


Aujourd'hui, si la recherche médicale a progressé et si la qualité de vie des malades s'est améliorée, il est indispensable de continuer le combat contre la maladie.


Ce jeudi marquait le lancement d'une nouvelle édition d'Octobre Rose en France et dans le Grand Chalon qui se mobilise à côté des établissements de santé du territoire, des associations et des partenaires institutionnels durant cette 27ème campagne d'information sur le dépistage précoce et de lutte contre le cancer du sein.


C'est pourquoi Chalon-sur-Saône et les cinquante autres communes du Grand Chalon se mettent au rose.


«Ce virus a bouleversé notre système de santé, il a non seulement occupé tout l'espace de nos conversations, de nos vies, tout l'espace médiatique également mais il a, par la même occasion, détruit un grand nombre de nos repères et amoindri aussi un certain nombre des réflexes que nous avions pu nourrir au cours du temps pour nous protéger d'autres pathologies», dit Gilles Platret, maire de Chalon-sur-Saône, revenant sur la crise sanitaire.


«Dans ces gestes qui ont peut-être un peu reculé et qui ont même assurément reculé, pendant la période la plus dure du printemps, il y a eu le dépistage du cancer du sein», indique le premier magistrat de la ville.


«Regardez ce symbole (présentant à l'assitance le noeud rose), nous sommes ici sur le cours d'une rivière et bien considérez que aussi modeste que nous soyons, nous sommes la goutte d'eau qui fera la mer dans quelques kilomètres. Nous serons cette goutte d'eau qui tombera sur l'esprit de celles qui hésitent encore parce qu'elles ont peur du résultat du test, qui hésitent peut-être parce qu'elles n'ont pas encore été assez informées», poursuit-il.


«Octobre Rose...malgré tout!», assène, à son tour, Sébastien Martin, le président du Grand Chalon, «j'ai envie de dire la mobilisation...malgré tout, la prévention...malgré tout, le dépistage...malgré tout et l'optimisme...malgré tout!»


«De nombreuses vies peuvent être sauvées rien qu'en faisant cette démarche (que de se dépister) en allant au-delà de la peur et en se disant qu'en faisant cette démarche et en prennant un petit peu de temps, on pourrait vivre beaucoup plus sereinement plus tard», explique ce dernier avant de laisser la parole à Vincent Dancourt, médecin et directeur de la structure de dépistage du cancer du sein de Bourgogne Franche-Comté.


«Cette mamographie, c'est vraiment quelque chose d'important (...) toujours est-il que la participation au dépistage du cancer du sein a fortement baissé. De par le confinement, plus personne ne pouvait faire de mammographie, sauf urgence! À ce jour, sur la Bourgogne Franche-Comté, nous avons un déficit de pas loin de 20 %, de femmes en moins pour la même période», s'inquiète le directeur, «j'espère que grâce à vous (s'adressant aux invités) que cette année, nous ne serons pas à moins 20%!»


D'après ce médecin, un tiers des cancers pourrait être évité grâce à nos changements de comportements : bouger, manger sainement, arrêter de fumer, «arrêtons de picoler».


Cette dernière recommandation provoquant l'hilarité de l'assistance — nous sommes en Bourgogne —, il précise :


«On peut boire mais pas picoler!»


«L'État vous envoie un très chaleureux message d'encouragement», déclare Jean-Jacques Boyer, le sous-préfet de Chalon-sur-Saône, après être revenu sur les mesures et les gestes barrières afin de lutter contre la propagation du coronavirus, et avant de céder la parole Alain Gaudray, vice-président du Grand Chalon en charge de la santé, venu expliquer la suite du programme.


Après ces discours, la Tour du Doyenné était symboliquement parée de rose, à 18 heures 30, pour marquer le lancement de ce mois de mobilisation.


Étaient également présents, Bruno Legourd, adjoint au maire en charge des affaires sanitaires et sociales et ancien directeur de l'Hôpital de Chalon-sur-Saône, Annie Lombard, vice-présidente du Grand Chalon en charge de la politique de la ville, des solidarités, de l'emploi et de l'insertion, Amelle Deschamps, adjointe au maire en charge des affaires scolaires, Bénédicte Mosnier, adjointe au maire en charge de la culture, Valérie Maurer, adjointe au maire en charge des affaires familiales et de la démocratie locale, Maxime Ravenet, adjoint au maire en charge du monde associatif et du développement de la e-administration, Françoise Chainard, adjointe au maire en charge de l'espace public, Évelyne Lefebvre, adjointe au maire en charge des espaces verts et du développement durable, Jean-Michel Morandière, adjoint au maire en charge de la jeunesse et de la vie des quartiers, Sophie Landrot, adjointe en charge de l'urbanisme et du logement, Véronique Avon, conseillère municipale de la majorité déléguée Animation commerciale, Bruno Rochette, conseiller municipal de la majorité délégué Relations avec les associations sportives, Pierre Carlot, conseiller municipal de la majorité délégué Relations avec les bénévoles associatifs, Benoît Morgante, conseiller municipal de la majorité chargé de mission Suivi de la rénovation de la salle Marcel Sembat et du Clos Bourguignon, Françoise Vaillant, conseillère municipale de la majorité chargée de mission Création du permis de végétaliser en pied d'immeuble, Serge Rosinoff, conseiller municipal de la majorité chargé de mission Mémoire et monde patriotique, Monique Brédoire, conseillère chargée de mission Développement des actions pour le bien-être animal en milieu urbain, et Thérèse Bessette, présidente du Comité Local de la Ligue contre le Cancer, pour ne citer qu'eux.

 

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche