A Ouroux Sur Saone, pour défendre le métier, la coiffeuse se met à poil

Le monde de la coiffure est en péril. Pour attirer l’attention des pouvoirs publics,mais aussi de la clientèle, la profession s’est unie autour du concept #moncoiffeurapoil. 

La coiffeuse d’Ouroux Sur Saône, Christelle Jouvanceau s’est associée au mouvement et a posé nue. Rappelant que son geste est motivé par le fait que « S’il est déjà difficile à accepter qu’on nous considère comme non essentiels … Je rappelle que notre métier en plus de notre passion pèse à lui seul 85 192 salons, 200 000 travailleurs déclarés,  6 milliards de CA. Soit le deuxième secteur dans l’artisanat… l’artisanat étant le premier employeur du pays … bref, 

Il n’en fallait pas plus pour que nous finissions tous à poil ! »

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche