La LDH se réjouit de la forte mobilisation du 5 décembre dernier à Chalon

Communiqué de la section chalonnaise de la LDH suite à la manifestation du 5 décembre pour l’abandon du projet de loi « sécurité globale »

La LDH se réjouit de la forte mobilisation du 5 décembre dernier à Chalon comme dans de nombreuses villes de France avec près de 500 manifestants pour demander l’abandon de la loi dite « sécurité globale ».

Contre cette loi liberticide, dont de nombreux articles sont unanimement dénoncés par les défenseurs des droits humains et des libertés, par la Défenseuse des droits comme par l’ONU, une coordination de nombreuses associations, syndicats, organisations, partis politiques s’est mise en place.

La mobilisation doit se poursuivre jusqu’au retrait de la loi, afin de protéger les libertés publiques fondamentales et écarter cette escalade dans la surveillance de masse. La LDH travaillera avec toutes les organisations qui le souhaiteront pour élargir cette mobilisation, d'autant plus nécessaire avec l'annonce de la loi «confortant les principes républicains». Ce projet porte atteinte aux libertés associatives et comporte un risque de mainmise de l'Etat sur les collectivités locales.

Le 18 décembre prochain, journée internationale des migrants devrait aussi constituer un prochain temps fort de cette mobilisation. L’expulsion dans un déploiement de violences inouï des exilés installés dans des tentes place de la République à Paris nous rappelle combien ils sont victimes des lois dites sécuritaires.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche