Smic, APL, timbres, marquage des vélos : tout ce qui change à partir d'aujourd'hui

Hausse du Smic


Au 1er janvier 2021, le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) augmente de 0,99 % (contre 1,2 % au 1er janvier 2020). Le nouveau montant du Smic brut horaire est de 10,25 €, au lieu de 10,15 € depuis le 1er janvier 2020. Il atteint ainsi 1.554,58 euros mensuelssur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires.

Allocations familiales


Les plafonds de ressources pris en compte pour l'attribution des allocations familiales en 2021 sont revalorisés de 1 % par rapport à 2020. Elles sont versées aux personnes ayant minimum deux enfants de moins de 20 ans à charge. Leur montant dépend des ressources, du nombre d'enfants à charge et de leur âge. 

Marquage obligatoire des vélos neufs


A compter d'aujourd'hui, les vélos neufs vendus en magasin devront obligatoirement porter un "identifiant unique" auquel seront attachées les coordonnées de son propriétaire.  Cette identification, dont le fichier sera géré par l'Association pour la Promotion de l'Identification du Cycle (APIC), sera également possible pour les ventes entre particuliers.

Cette obligation sera étendue aux vélos d'occasion vendus en magasin le 1er juillet 2021. 

Durcissement du malus écologique


Un nouveau barème du malus écologique, pour l'achat des véhicules les plus émetteurs de CO2, est mis en place ce 1er janvier. Le malus vise désormais tous les véhicules émettant plus de 133 grammes de CO2 au kilomètre (contre 138 auparavant), avec une hausse du plafond du malus de 10.000 euros par an. 

Les acheteurs d'électriques ou d'hybrides sont en revanche favorisés par la prolongation des aides publiques jusqu'au 1er juillet 2021, jusqu'à 7.000 euros pour une voiture électrique.

Le durcissement de cette taxe est un peu moins rapide que prévu, car le gouvernement a dans le même temps mis en place pour 2022 un malus au poids pour les véhicules les plus lourds, comme les SUV, à partir de 1,8 tonne. 

Nouveaux produits plastiques interdits


Pailles, couverts, touillettes, boîtes à sandwich, couvercles de boissons, tiges pour ballons, confettis et piques à steak en plastique sont désormais interdits. Un délai de six mois est réservé aux distributeurs pour écouler leurs stocks. Les entreprises et établissements publics ne peuvent plus distribuer de bouteilles en plastique.

L'indice de réparabilité


La loi anti-gaspi impose, dès janvier 2021, un "indice de réparabilité". Cette note de 1 à 10, est apposée sur le produit, leur emballage ou à proximité du prix. Cette mesure vise à informer le consommateur à l'achat, en l'encourageant à choisir des appareils qui peuvent être réparés plutôt que ceux qui doivent être changés quand ils tombent en panne. 

Cinq produits pilotes lancent l'opération à savoir les lave-linge, téléviseurs, smartphones, ordinateurs portables et tondeuses à gazon.

Qualité de l'air  sur le Grand Chalon


Un nouvel indice de la qualité de l'air est instauré en France ce 1er janvier. Il intègre désormais les particules fines aux quatre autres polluants réglementés agrégés par l'indice actuel (particules PM10, ozone, dioxyde d'azote, dioxyde de soufre). Au niveau au moins de chaque intercommunalité dont le Grand Chalon, on pourra savoir chaque jour la qualité de l'air qu'on respire.

Déremboursement de l'homéopathie


Les spécialités et préparations homéopathiques ne seront plus du tout prises en charge par l'Assurance maladie.

Remboursement à 100% de certaines prothèses auditives


Dans le cadre de la réforme dite "100 % santé", un décret prévoit le remboursement intégral(reste à charge zéro) par la Sécurité sociale et les complémentaires santé de certaines prothèses auditives à compter du 1er janvier 2021.

Le prix du premier modèle sera plafonné à 950 euros (au lieu de 1.100 euros en 2020) pour les personnes âgées de plus de 20 ans. 240 euros seront pris en charge par l'Assurance maladie et 710 euros par les complémentaires santé. 

Hausse du prix du gaz


Les tarifs réglementés de vente de gaz d'Engie augmentent de 0,2 % en moyenne au 1er janvier 2021, par rapport au barème applicable depuis le 1er décembre 2020. Dans le détail, l'évolution de l'abonnement sera de +0,1 % pour le tarif de base (cuisson), + 0,1 % pour le tarif B0 (cuisson et eau chaude) et + 0,2 % pour le tarif B1 (chauffage).

Augmentation du prix de certaines cigarettes


À partir du 1er janvier, le prix de certaines cigarettes augmente. Certaines marques font passer le prix du paquet de 20 unités de 9,50 euros à 9,60 euros, d'autres de 9,90 euros à 10,50 euros. Soulignons au passage que 80 % du prix du paquet de cigarettes est lié aux taxes prélevées par l'Etat.

Tarif du timbre à la hausse


Les tarifs du timbre poste (lettre prioritaire et lettre verte) pour les particuliers augmentent à partir du 1er janvier, de 5 % en moyenne. Le timbre vert (pli distribué sous 48 heures en France métropolitaine) passe de 0,97 euros à 1,08 euros. Celui du timbre rouge (lettre prioritaire distribuée en 24 heures en France métropolitaine) est porté à 1,28 euros, contre 1,16 euros auparavant.

Fin du fonds de solidarité universel


Le Fonds de solidarité à 1.500 euros "universel", qui permet à toutes les entreprises ayant perdu 50 % de leur chiffre d’affaires de recevoir une indemnité, s'arrête ce 1er janvier 2021. Mais les secteurs encore fermés, comme l'hôtellerie-restauration, bénéficient encore de ce dispositif. Il est alors porté jusqu'à 10.000 euros ou 20% de perte du chiffre d'affaires.


Entrée en vigueur de la réforme des APL
Annoncée en 2018, la réforme des APL, qui doit permettre leur calcul en temps réel par rapport aux revenus, entre finalement en vigueur ce 1er janvier. Jusqu'à maintenant, ces aides prenaient en compte les revenus engrangés deux ans plus tôt par le bénéficiaire. Désormais, ce sont les revenus des 12 derniers mois qui permettent de calculer l'aide au logement. 

Ces droits seront actualisés tous les trois mois. Un simulateur sera en ligne début janvier. 

 
Offre de location en meublé de tourisme


A partir du 1er janvier, toute plateforme qui publie une offre de location meublée touristique doit préciser si elle émane d'un particulier ou d'un professionnel.

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche