Premiers tests salivaires au collège Vivant Denon de Saint-Marcel

Tester, dépister les élèves et le personnel des établissements scolaires, dès la reprise des cours après les vacances d’hiver, selon le ministre de la santé.

Le collège Vivant Denon de Saint Marcel fait partie des 4 établissements de Saône et Loire avec le lycée Lamartine de Mâcon, l’école du Clair Logis de Chalon sur Saône et l’école Le Launay de Digoin, qui serviront de référence et de surveillance sur la propagation de la Covid et surtout des variants en milieu scolaire. Comme l’expliquait Fabien Ben directeur d’académie de l'Education nationale, lors de sa visite de lancement de cette opération de dépistage à Vivant Denon, ces établissements ont été choisis sur des critères géographiques et représentatifs des différents types d’établissements (lycées, collèges, écoles primaires et maternelles). 

Le collège de Saint Marcel est à la fois urbain et périurbain par sa fréquentation, ce qui donne une bonne représentativité. Frédéric Scherrer principal du collège et Thomas Pelka  son adjoint étaient plutôt satisfaits du nombre d’inscrits pour ces tests salivaires : 347 collégiens(nes) soit 70% de l’effectif, 52 membres du personnel et 10 élèves du SEGPA ont franchi le pas de faire le test. 

C’est toute une organisation qui s’est mise en place au collège pour un bon déroulement des prélèvements. Christine Cottin, infirmière scolaire, a été volontaire pour la réalisation de ces tests et a fait un gros travail de préparation et d’information en lien avec le laboratoire Cerballiance de Saint Rémy. Elle a œuvré toute la journée de ce mardi, avec Christophe Fournat président de Cerballiance et Mickaël Paris pharmacien biologiste du laboratoire, pour pratiquer les prélèvements.

Le test salivaire est beaucoup plus simple à mettre en œuvre et moins contraignant que les tests nasopharyngés antigéniques et PCR, il est totalement indolore et adapté aux personnes sur lesquelles il n’est pas possible de pratiquer le prélèvement avec le coton-tige.

Le déroulement et le fréquence des tests

Après désinfection des mains au gel hydroacoolique, un petit flacon est remis à chaque élève inscrit. Il suffit de cracher de la salive en quantité suffisante dans le petit flacon bien identifié qui sera ensuite acheminé, dans un délai maxi de 5h, au centre d’analyses de Lyon spécialisé Covid. La sensibilité à la présence du Covid est de 100% avec le test nasopharyngé PCR et de 90% avec le test salivaire PCR précisait le biologiste Mickaël Paris. Trois tests seront réalisés à raison de un tous les quinze jours jusqu’aux vacances d’avril. Le suivi permettra de surveiller l’évolution du virus dans les 4 établissements témoins.

Les résultats

Pour le collège de Saint Marcel les résultats seront connus sous 24h et communiqués aux parents des élèves et directement aux adultes. En fonction des résultats, les dispositions seront prises en application du protocole mis en place par les instances gouvernementales.  Si toutefois dans une autre école que celle servant de référence 3 cas sont avérés, un test salivaire sera pratiqué. Pour les autres collèges et lycées ce sera un test antigénique.

Les derniers chiffres communiqués par le directeur d’académie étaient de 27 élèves sur 91000 touchés par la Covid ce lundi 1er mars. Un taux qui a bien  baissé par rapport aux chiffres annoncés avant les vacances d’hiver.

C.Cléaux

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche