MEDIAS - 17 % des participants n’ont consulté aucune source d’information sur Internet en 30 jours - La très intéressante étude réalisée par la Fondation Descartes

Moins de 5 minutes par jour, c'est le temps consacré par les Français pour s'informer sur internet. Ils passent même plus de temps sur des sites pornographiques.

La Fondation Descartes s'est penchée sur la manière dont les Français consultent l'information sur le web. Et les résultats sont intéressants à plus d'un titre et qui permettent de relativiser l'influence que certains jugent néfaste de la presse... puisque finalement ce n'est pas la presse qui accapare le maximum de leur temps. 30 jours durant, plus de 2300 personnes ont partagé leurs données de consultations internet. Des données intéressantes à plus d'un titre puisqu'elles permettent de dresser un portrait-robot de la navigation web d'un Français.

Sans surprise, l'étude a permis d'officialiser le très faible temps pris par les Français pour s'informer. 3 % du temps de consultation en ligne est dédié à l'information... alors que la consultation des sites pornographiques s'établit à 4 % du temps. Une comparaison qui permet déjà de planter le décor. La Fondation Descartes précise toutefois que ces données prennent en considération uniquement les outils informatiques utilisés à domicile et aucun cas les ordinateurs utilisés sur les lieux de travail. 

17 % n'ont consulté aucune source d'information

L'étude de la fondation révèle des chiffres intéressants en terme d'analyse sociologique et qui permettent là encore de limiter le rôle du web dans l'information ou à contrario la désinformation. "Le temps passé consécutivement sur une source d’information à chaque consultation de cette source est en moyenne inférieur à 2 minutes. Même si ce temps moyen varie sensiblement entre les participants, il n’est de 4 minutes ou plus que chez 6 % des participants". En terme d'information, ce sont les sites d'informations locales et régionales qui sont locomotives.. de quoi nous rassurer du côté d'info-chalon.com.

"39 % des participants ont consulté des sources d’information jugées non fiables au cours des 30 jours de l’étude"

pour lire l'étude de la Fondation 

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche