Opinion

Obligation vaccinale : Acteurs Santé CFE-CGC s’engage mais reste vigilant

La recrudescence épidémique que nous connaissons actuellement et les modélisations très pessimistes en lien, ont conduit le Gouvernement à rendre obligatoire la vaccination de certains agents publics, notamment ceux qui travaillent au plus proche de la population et des personnes fragiles.

A ce titre, les soignants, tout comme les personnels travaillant dans ou en dehors des établissements et services de santé, les personnels médico-sociaux, les professionnels travaillant à domicile, les personnes exerçant des activités de transport sanitaire, les personnels des SDIS ou des associations agréées de la sécurité civile, sont concernés par les mesures annoncées aux partenaires sociaux le 19 juillet dernier par la Ministre de la transformation et de la fonction publique.

Sans ambiguïté, le syndicat Acteurs Santé CFE-CGC réaffirme la nécessité d’inciter ces personnels à la vaccination.

Toutefois, dans ce contexte estival majorant le brassage de la population et, de fait, la dynamique épidémique, nous appelons le Gouvernement à clarifier ses intentions quant à la nécessité d’étendre au maximum la campagne vaccinale à l’ensemble de la population.

Dans l’intervalle, il n’est pas concevable de laisser penser que telle ou telle profession serait davantage vectrice de transmission du virus, alors même que ces professions ont, depuis le début de la crise sanitaire et malgré les risques, fait preuve d’un engagement sans faille.

En outre, nous rappelons également que le respect des gestes barrières, avec la vaccination, sont les mesures préventives les plus efficaces.

Enfin, nous regrettons l’aspect répressif choisi par le gouvernement dans sa communication, notamment dans l’évocation de sanctions disciplinaires majeures si les agents ne se conforment pas dans un temps donné à cette obligation vaccinale. En la matière, la pédagogie d’incitation comme l’assurance d’une protection de ces agents sur le long terme doivent rester les axes à privilégier.

Acteurs Santé CFE-CGC s’engage mais restera vigilant.