Chalon sur Saône

Hommage à Pierre Sémard samedi à Chalon-sur-Saône

Le syndicat CGT Cheminots de Chalon-sur-Saône a rendu hommage à Pierre Sémard, fusillé le 7 mars 1942 par les Allemands. Plus de détails avec Info Chalon.

Un rendez-vous et un hommage incontournable pour le syndicat CGT Cheminots de Chalon-sur-Saône qui, comme tous les 7 mars, vient saluer la mémoire et le combat de Pierre Sémard, fusillé par les Allemands en 1942, alors qu’il était secrétaire général de la Fédération de la CGT cheminots.


La cérémonie avait lieu, ce samedi, à 10 heures, devant le monument des cheminots de Chalon-sur-Saône morts durant la Seconde Guerre mondiale, en présence de nombreuses personnes.


Tour à tour, Robert Moullière, président de l'Association Nationale des Cheminots Anciens combattants, et Alain Bernadat, secrétaire général des retraités cheminots, se sont exprimés avant de céder la parole à Julien Turbert, agent SNCF, pour la CGT Cheminots de Chalon-sur-Saône, qui a retracé la vie et les derniers moments du leader syndical, faisant un parallèle avec notre époque.


«Au Conseil Fédéral des 27 et 28 mars 1936, à propos de la stratégie de la Fédération dans la perspective de la nationalisation, Pierre Sémard disait: "... ce que nous devons défendre, ce n'est pas le profit capitaliste du rail et des transports, mais ce sont les commodités et les besoins des usagers et des cheminots... ce que nous défendons dans le chemin de fer, c'est un grand SERVICE PUBLIC qui devrait être au service de la collectivité et non au service d'une oligarchie...". 84 ans plus tard, cette conception est d'une brûlante actualité», a-t-il déclaré devant une cinquantaine de personnalités de la vie politique Chalonnaise, de militants et de retraités de la SNCF.


Et de souligner les luttes et les combats auxquels à participer Pierre Sémard avant d’être livré par les autorités françaises à l'occupant allemand qui le fusilleront, le 7 mars 1942.


«Le devoir de mémoire et de transmission de la connaissance des faits est indispensable pour lutter contre l'oubli et les révisions de l'Histoire», a prévenu Julien Turbert.


À son tour, Jean-Michel De Almeida, co-secrétaire de la section locale du Parti Communiste Français (PCF) a appelé à suivre l'exemple de Pierre Sémard qui fut ancien secrétaire général du PCF de 1924 à 1929.


«Quels enseignements nous livre sa vie? L'Internationalisme de Pierre Sémard nous indique que l'illusion de pouvoir se retrancher derrière nos murs n'est pas la voie, et qu'il nous faut résoudre les problèmes de l'Humanité dans sa globalité si nous ne voulons pas un jour être affectés par l'horreur et l'indignité», explique le militant communiste.


Après le dépôt de gerbe par des cheminots, la Marseillaise et le Salut aux morts, tout le monde était convié au verre de l'amitié dans le local CGT Cheminots de notre ville.


Étaient également présents, Nathalie Leblanc, conseillère régionale et cheffe de file de la liste «Cultivons Chalon» (gauche), Roger Joly, président de l'Association nationale des anciens combattants de la Résistance (ANACR) de Montceau-les-Mines et du Bassin minier*, Jean-Yves Boursier, professeur émérite des universités en anthropologie, Maxime Ravenet, l'adjoint au maire en charge de la démocratie locale et de la vie associative, Mourad Laoues, conseiller municipal de l'opposition et chef de file de la liste citoyenne «Bien à vivre à Chalon» (écologistes), Gérard Simon, secrétaire de la CGT Cheminots de Chalon-sur-Saône, Patrice Jacob, porte drapeau de l'ANACR de Montceau-les-Mines et du Bassin minier, et Joël Dodey, porte drapeau de la Fédération Nationale des Déportés et Internés Résistants et Patriotes (FNDIRP) de Chagny, pour ne citer qu'eux.


Pierre Sémard est né dans une famille d'origine bressane à Bragny-sur-Saône, à 25,2 km au Nord-Est de Chalon-sur-Saône, le 15 février 1887, et qu'il figure en médaillon au centre du monument érigé devant la gare SNCF de notre ville.


Notons que, depuis 2010, la Place de la Gare s'appelle Place Pierre Sémard.

 

* Cet ancien mineur fut un ancien maquisard Francs-tireurs et partisans (FTP) du camp Jean Pierson à Collonge-en-Charollais.

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche