Elan Chalon

NF3 (2e J.) ELAN CHALON - S.I. GRAFFENSTADEN 2 : Les chalonnaises flashées à + de 100 !

Ce dimanche après-midi au Colisée, les protégées de Tony Astorga recevaient Strasbourg pour le compte de la 2e journée de championnat de France de nationale 3 féminine…

Sept cadettes composait le groupe chalonnais qui allait affronter Strasbourg. Le week-end dernier les blanches de l'Élan Chalon elles s'étaient inclinées de 23 points à Reims. Tony Astorga attendait une réaction de son équipe. Réaction, il y a eu, et c'était plutôt un avion à réaction!

Les chalonnaises vont démarrer cette rencontre sur les chapeaux de roues, mettant la pression sur les alsaciennes qui ne savaient que faire face à la débauche d'énergie des blanches. Il n'y avait qu'à regarder le tableau d'affichage pour se rendre compte de la domination des jeunes joueuses de l'Élan (30 à 11) après seulement dix minutes de jeu. Sursaut des strasbourgeoises ou baisse de régime des chalonnaises? Toujours est-il que ces dernières vont encaisser un 10 à 0 en quatre minutes (30 à 21) à la 14e. Mais les chalonnaises vont se remettre sur la bonne route et appuyer sur le champignon, remettant le turbo et ne laissant que les miettes aux visiteuses. Imaginez un peu! 50 points inscrits en vingt minutes! 50 à 25 à la mi-temps.

Même scénario au retour des vestiaires, c'est à croire que les blanches avaient mis un lion dans leur moteur, elles creusaient un peu plus l'écart! 81 à 39 à la 30e. A ce rythme, atteindre la barre des cent points était pratiquement une évidence. Les chalonnaises vont faire chauffer le parquet dans le dernier quart-temps et elles seront même flashées à plus de 100! 104 exactement!

Score final 104 à 49. Quel match! Un match facile à voir le tableau d'affichage, mais l'Élan Chalon ce l'ai rendu facile, en donnant tout, avec une débauche d'énergie de tous les instants ou presque (à part entre la 10e et la 14e). 

Tony Astorga (entraineur Élan Chalon) : A la question : Qu'est-ce qu'elles ont mangé à midi ? : "Il faudra leur poser la question, je ne sais pas si elles ont mangé du lion, mais je leur avait demandé avant le match par rapport à la semaine où on avait pas été homogène. J'ai demandé qu'aujourd'hui dix filles soient investies dans le match, dans le projet de jeu que nous nous étions fixé et bien les dix ont été présentes et voilà ce que çà donne quand on a dix filles qui répondent. Bien sincèrement je redoutais ce match, cette équipe de Strasbourg, jamais je n'aurais penser que nous allions l'emporter avec un tel écart. On a joué avec nos qualités, c'est à dire nos qualités de jeunesse. Ca fait plaisir, le travail paye. Je suis surpris par l'écart dans ce match. On a jamais rien lâché et on a enfoncé le clou." 

Les points inscrits par les deux équipes

Énorme victoire de l'Élan Chalon

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche