Opinion de droite

"Lilian Noirot ou comment essayer de sauver son siège de conseiller régional" pour Samuel Brandily.

Réaction de Samuel Brandily à l’adhésion de Lilian Noirot à Debout La France.

 

Lilian Noirot a adhéré très jeune au Front National, par conviction. Ambitieux, il a accepté tous les postes qui se proposaient à lui lors d’une énième crise du Front National. Il est devenu ainsi président départemental de ce parti.

Il soutient alors l’encore plus ambitieux Florian Philippot, qui souhaitait faire un putsch au sein du FN. Ecarté par Marine Le Pen avant d’atteindre son but, il créé les Patriotes que rejoint aussitôt Lilian Noirot. Malheureusement, les résultats aux premières élections législatives partielles sont un naufrage pour ce nouveau parti. Lilian Noirot quitte le navire.

N’étant plus le bienvenu au Rassemblement National (ex-FN), se pose la question de sa réélection à son rémunérateur poste de conseiller régional. Debout La France, ayant franchi la barre des 5 % lors des dernières élections régionales, reste son seul espoir.

Ce parti, qui avait pour slogan « ni systèmes ni extrêmes » avant l’élection présidentielle est devenu « et systèmes et extrêmes » en voulant marier la carpe et le lapin et unir depuis Les Républicains jusqu’au Front National. Avec comme seul résultat au niveau départemental de voir arriver d’anciens FN qui veulent récréer leur parti sans la famille Le Pen. Et ceci avec les mêmes méthodes : absence d’information et de concertation, manœuvres, coups bas… Lilian Noirot ne devrait pas se sentir dépaysé dans son nouveau parti, qui n’est plus le mien.

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche