REGIONALES.... et départementales - le Sénat donne son accord au report en juin

Contre l'avis du gouvernement, le Sénat a prévu dans un amendement que le second tour aurait lieu "au plus tard le 20 juin".

Ca se complique pour le gouvernement qui selon plusieurs sources espèrent en secret voir les élections régionales et départementales être reportées au-delà des présidentielles de 2022. Un report éventuel qui suscite la mobilisation de toutes les oppositions, voyant là un "coup tordu" de la majorité visant à se soustraire d'une éventuelle sanction électorale. Ce mardi, le Sénat a entériné le fait que le second tour aurait lieu au plus tard le 20 juin, fixant quelque peu le futur calendrier. L'Assemblée Nationale doit se prononcer avant le 5 février sur le même calendrier, compliquant quelque peu les marges de manoeuvre du gouvernement. 

Le but du jeu est de limiter l'abstention en faisant en sorte que les élections régionales (mais aussi départementales systématiquement oubliées dans la sémantique politique) se déroulent avant le grand rush des départs en vacances d'été, qui seraient un vrai rouleur-compresseur en faveur de l'abstentionniste, surtout après les derniers mois. 

La balle est désormais dans le camp de l'Assemblée Nationale mais ce mardi, le jeu politique s'est une nouvelle fois complexifié, à moins que d'ici là, la situation sanitaire vienne mettre tout le monde d'accord. 

L.G

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche