Elections régionales de juin 2021 - La France Insoumise dénonce l’ambiguïté du clan Dufay vis à vis de LREM

Depuis plusieurs mois, la France insoumise de Bourgogne Franche-Comté s’est engagée dans un travail de construction d’un rassemblement autour de causes communes pour les élections régionales de juin 2021. Nous défendons un rassemblement sur la base d'un programme ambitieux, clair et cohérent autour de 3 axes:

- la nécessaire bifurcation écologique
- la mise en place d’un bouclier sanitaire et social - la démocratisation de nos collectivités.

Dans ce cadre, nous excluons tout accord de 1er ou de 2nd tour avec LREM et de soutenir une liste portée par le PS et Marie-Guite Dufay au 1er tour.
Ses positions comme son soutien à la candidature d’Emmanuel Macron en 2017, à la réforme des retraites ou à la libéralisation des TER avant même l’échéance dictée par la Commission européenne, rendent sa candidature incompatible au rassemblement de la gauche et de l’écologie, mais surtout inconciliable avec la remobilisation des abstentionnistes qui ont fui ces pratiques de reniement des idéaux de la gauche.

Ce dimanche 21 février, dans une rencontre multilatérale, Michel Neugnot, 1er vice- président à la région PS et proche de Marie-Guite Dufay, mais aussi le PRG par la voix de Patrick Molinoz, membre de cette même majorité sortante, ont refusé de se positionner sur le fait d’acter l’absence « de candidat.es, sur une éventuelle liste commune, issu.es de la majorité présidentielle au 1er et 2nd tour ». Ils justifient cette position en évoquant un risque de victoire de la droite ou du RN. « Pragmatisme » et peur du RN sont les portes ouvertes à une alliance de second tour avec LREM. Malgré la courtisanerie de Marie-Guite Dufay pour séduire à gauche ces dernières semaines, personne n’est dupe, et ces positionnements illustrent cela parfaitement.

Nous dénonçons ces ambiguïtés et appelons l’ensemble des forces de gauche et de l’écologie à en faire de même. Nous faisons confiance à nos partenaires politiques ainsi qu’à leurs militant.es pour, le moment venu, faire un choix politique cohérent : celui de se rassembler sur la base d'un programme social, écologique et démocratique ambitieux, en rupture avec les politiques macronistes.

Séverine Véziès et Arnaud Guvenatam Chef.fes de file France insoumise Bourgogne Franche-Comté

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche