L'édition 2021 de la Foire aux Plantes rares de La Ferté dans l'expectative

Le Grand rendez-vous des amoureux des plantes est dans l'attente de l'évolution sanitaire. Les précisions de Michel Maréchal pour les lecteurs d'info-chalon.com.

"Pour le moment, on reste sur les 17 et 18 avril" croise les doigts Michel Maréchal, figure historique de la Foire aux Plantes Rares du château de La Ferté qui fêtera sa 18e Edition cette année. Pour autant, "le plan B est dans les cartons". La date des 23 et 24 octobre est d'ores et déjà inscrite sur les agendas professionnels du secteur. C'est dire que du côté de Varennes le Grand et Saint Ambreuil, on a pris les devants. "Pour le moment, la seule certitude, c'est l'incertitude" plaisante Michel Maréchal.

"C'est un rendez-vous toujours plus attendu et déjà les 120 exposants habituels ont confirmé leurs présences" se rassure Michel Maréchal, qui tient à saluer au passage la multitude de bénévoles qui vient de la France entière, pour faire en sorte que ce week-end dédié au monde végétal soit une pleine réussite, "et sans lesquels le résultat ne serait pas au rendez-vous". 

Un événement classé dans le Top 5 national

Avec ses quelques 14000 visiteurs, la Foire aux Plantes Rares de La Ferté est devenu un moment incontournable au niveau national, "on ne rivalise pas avec Chantilly évidemment qui bénéficie d'une couverture presse nationale et de la proximité parisienne mais on n'a pas à rougir de notre fréquentation", en dehors de la période COVID. 

Côté clientèles, "depuis quatre ou cinq ans, les exposants ont trouvé une clientèle fidèle et surtout soucieuse de dénicher de belles plantes et disons-le franchement, le panier moyen est au rendez-vous pour les exposants. On ne manque pas de sollicitations du côté du secteur de la décoration des jardins. On est dans l'obligation de sélectionner et ne pas proposer trop de concurrences entre exposants". 

Un thème très verdoyant cette année

Côté thématique, c'est bien le vert qui sera au programme cette année, "le feuillage, la chlorophyle" précise Michel Maréchal. "Une large part sera faite à la biodiversité, à la forêt gourmande de Chalon sur Saône, aux conférences de Fabrice Desjours, à l'écopaturage mais aussi la présence de GreenPeace France...". Les équipes sont dans les starting-blocks et n'attendent plus que l'horizon sanitaire se dégage... même si l'annulation de la foire aux plantes de Saint Priest qui devait se tenir fin mars risque de refroidir quelques ardeurs. 

Laurent Guillaumé 

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche