Agglomération chalonnaise

Rencontre avec Lucas BAUDOT, jeune auteur de 19 ans

Crissotin, auteur de 3 œuvres littéraires, humoriste en herbe… Lucas Baudot a seulement 19 ans et une sacrée ardeur aux tripes. Dans son roman « Une nouvelle vie », son héroïne, Agnès, étudiante de 23 ans, vivote jusqu’à sa rencontre avec un coach de vie… Info-chalon vous présente un jeune auteur attiré par le développement personnel.

C’est sûr, il n’a jamais été le type d’adolescent qu’on croise quotidiennement : regard désabusé en coin et sourire frondeur (à cet âge ? Oui, oui, c’est une pose très ado).
D’abord parce que Lucas a quitté l’adolescence – il a 19 ans et une certaine maturité avant l’heure – ensuite, parce qu’il a toujours eu la bonne humeur vissée aux tripes, même devant ses profs. Enfin et surtout, parce qu’il crée. Il tente des choses, se lance et persévère.

En un mot, il a le courage de se dire : c’est de moi – et moi seul – que dépend ma vie.

Vous l’aurez compris, la victimisation n’est pas sa tasse de thé.

L’écriture

Et pourtant… Très vite il a senti sa différence d’avec ses pairs : « Je n’ai jamais aimé mon âge », lance Lucas. En cause, son hypersensibilité : ça aurait pu être un handicap jusqu’à ce qu’il le transforme en force. Rappelons que Lucas Baudot a fait paraitre son 1er roman en auto-édition à 15 ans (Juste un regard), puis un recueil de poésie au lycée (La Vie). Il a participé au concours Journées des écritures de Cluny et remporté une 3e place avec une nouvelle qui traitait du… harcèlement en milieu scolaire. « Écrire est une purgation. J’ôte le surplus, j’essaie de comprendre ce qui m’arrive. »

Une nouvelle vie, un coach-roman entre Montpellier et Chalon

La narratrice, Agnès, est une jeune femme de 23 ans qui fait ses études de lettres à Montpellier. Toutes ses journées se ressemblent et l’accablent, seul le retour au nid familial, à Chalon-sur-Saône, semble l’apaiser. Jusqu’au jour où son regard se pose sur cette étrange affichette « Sophrologie – Coaching de vie – Me contacter uniquement si vous voulez VRAIMENT changer de vie ». La rencontre avec le coach lui fera prendre conscience d’une vérité criante et pourtant soigneusement mise de côté :

(extrait) « Agnès, c’est normal d’être perdue. La vie n’est pas livrée avec un mode d’emploi. On nous a toujours enseigné ce qu’il fallait faire ou pas quand nous étions enfants. Nous avons appris à lire et à compter, mais jamais appris la vie. Et vous savez pourquoi ? Parce que personne ne possède la notice… Chacun a sa propre définition et sa propre vision de la vie, chacun rédige son propre mode d’emploi, c’est à vous de créer le vôtre, Agnès. »

Oui, le développement personnel est au cœur du roman de Lucas Baudot. Écrit par un tout jeune homme, lecteur de Raphaëlle Giordano et Laurent Gounelle. Avouez que c’est plutôt surprenant. Et bon signe. 

Et après ?

Lucas se destinait à devenir professeur des écoles. Pas le métier le plus épanouissant, parole d’étudiant qui n’a rien oublié de ses années de scolarité. L’écriture de ce roman lui a donc donné l’occasion de mûrir son nouveau projet professionnel. Il s’intéresse au développement personnel ? Pourquoi ne pas devenir sophrologue ?

Dernièrement, Lucas a ajouté une autre corde à son arc : humoriste. « J’aime apporter de la bonne humeur en cette période compliquée », commente-t-il.

Le bien-être n’est jamais bien loin : le rire n’est-il pas le meilleur médicament ?

Par Nathalie DUNAND
[email protected]

Une nouvelle vie, Lucas Baudot (éd. CoolLibri.com, mars 2021)

Facebook : Lucas Baudot écrivain